email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Italie

Gianni Zanasi revient à la Quinzaine avec Troppa grazia

par 

- Le nouveau film du réalisateur de La felicità è un sistema complesso est, selon le délégué général de la section, Édouard Waintrop, "une comédie vraiment folle"

Gianni Zanasi revient à la Quinzaine avec Troppa grazia
Alba Rohrwacher dans Troppa grazia

Gianni Zanasi revient à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes (23 ans après son premier long-métrage, Nella mischia) avec "une comédie vraiment folle", comme l'a annoncé le délégué général de la section, Édouard Waintrop, qui a choisi de faire du nouveau film du réalisateur de Ciao Stefano [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et La felicità è un sistema complesso [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gianni Zanasi
interview : Valerio Mastandrea
fiche film
]
le titre de clôture de sa sélection.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Troppa grazia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, produit par Rita Rognoni (Pupkin) et Beppe Caschetto (IBC Movie) avec Rai Cinema, met en scène Alba Rohrwacher, Elio Germano, Giuseppe Battiston, Hadas Yaron, Carlotta Natoli et Thomas Trabacchi. Le scénario est de Zanasi avec Giacomo Ciarrapico (scénariste et réalisateur d'Eccomi qua et Boris - Il film [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Michele Pellegrini (Il venditore di medicine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Federica Pontremoli (Habemus Papam [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nanni Moretti
fiche film
]
). Le film a été tourné en huit semaines entre Viterbo et la Tuscie.

"C'est une grande émotion pour moi que de retourner à la Quinzaine des Réalisateurs, où fut présenté mon tout premier film, et je suis ravi d'amener à Cannes un groupe d'acteurs aussi excellents", a commenté Zanasi, qui a été sélectionné à Venise en 2007 avec Ciao Stefano, dont a été tirée, depuis, une série TV.

Troppa grazia raconte l'histoire de Lucia (Alba Rohrwacher), une géomètre de 36 ans qui vit seule avec sa fille et se débrouille comme elle peut, entre ses difficultés financières et ses relations personnelles toujours troubles. Quand elle est chargée par la municipalité d'effectuer des contrôles sur un terrain où doit être construit un grand chef-d'oeuvre d'architecture impatiemment attendu de tous, Lucia se rend compte que les plans de la commune sont pleins d'erreurs et qu'ils ont été manipulés pour couvrir de probables risques géologiques. Épouvantée à l'idée de perdre cette mission, notre héroïne décide de ne rien dire et de ne pas créer de problèmes. Le lendemain, en reprenant son travail sur le terrain, elle est interrompue par une jeune fille qui lui fait l'effet d'être une réfugiée. Lucia lui donne cinq euros et se remet au travail. Cependant, le soir-même, tandis qu'elle cuisine chez elle, voilà de nouveau la jeune fille qui se présente à elle, la regarde droit dans les yeux et lui dit : "Va voir les hommes et dis-leur de construire une église à l'endroit où je te suis apparue...".

En Italie, Troppa grazia sera distribué par Bim.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy