email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2018 Marché

Another Day of Life pour Indie Sales

par 

- Le vendeur français mise notamment sur le film d’animation hybride de Raúl de la Fuente et Damian Nenow, en séance spéciale de la Sélection Officielle de Cannes

Another Day of Life pour Indie Sales
Another Day of Life de Raúl de la Fuente et Damian Nenow

Régulièrement récompensé pour son investissement dans le cinéma d’animation (en particulier avec Ma vie de Courgette [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claude Barras
fiche film
]
), la société française de ventes internationales Indie Sales sera de nouveau en pointe en la matière au Marché du Film du 71e Festival de Cannes (du 8 au 19 mai). L'équipe de Nicolas Eschbach (qui est épaulé par Clémentine Hugot) vend en effet Another Day of Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Raul de la Fuente
fiche film
]
de Raúl de la Fuente et Damian Nenow qui sera présenté en première mondiale en séance spéciale de la Sélection Officielle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pour mémoire, Raúl de la Fuente avait été shortlisté à l’Oscar et a remporté le Goya du meilleur court documentaire pour Minerita et Damian Nenow avait été shortlisté à l’Oscar 2012 pour son court d’animation short Paths of Hate. Film hybride puisqu’il mêle de l’animation (en majorité) avec des prises de vues documentaires, Another Day of Life repose sur un scénario écrit par Raúl de la Fuente et Amaia Remírez avec David Weber, Niall Johnson et Damian Nenow d’après le livre éponyme de Ryszard Kapuscinski. L’intrigue démarre à Varsovie, en 1975. A 43 ans, Ryszard Kapuscinski est un brillant et chevronné journaliste, un idéaliste et un ami des causes perdues et des révolutions. Il convainc son patron de l’Agence de Presse Polonaise de l’envoyer en Angola où une sanglante guerre civile a éclaté à la veille de l’indépendance du pays. Là, il est témoin une fois de plus de la sale réalité de la guerre et il se découvre un sentiment d’impuissance qu’il n’avait jamais connu jusqu’alors. L’Angola le changera pour toujours : il était reporter quand il a quitté la Pologne, mais c’est un écrivain qui revient. 

La production a été pilotée par les Polonais de Platige Image et les Espagnols de Kanaki Films, avec en coproduction les Belges de Walking the Dog, les Allemands de Animationsfabrik et de Wüste Film, et les Hongrois de Puppetworks. Le long métrage sera distribué en Allemagne par Pandora, en Pologne par Next Film et en Espagne par Golem Distribución

A Cannes, Indie Sales misera également sur une première de marché pour un autre film d’animation : le long brésilien Tito and The Birds de Gustavo Steinberg, Gabriel Bitar et André Catoto qui vient d’être sélectionné en compétition pour le prochain festival d’Annecy (du 11 au 16 juin).

Au Marché du film, Indie Sales dévoilera aussi un promo-reel exclusif pour Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret (lire l’article - avec Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz et Laure Calamy au casting) et un premier trailer pour Duelles [+lire aussi :
critique
interview : Olivier Masset-Depasse
fiche film
]
 du Belge Olivier Masset-Depasse (avec Veerle Baetens et Anne Coesens), tout en poursuivant les préventes pour quatre autres titres en post-production : L’Amour est une fête [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 du Français Cédric Anger (article - avec Guillaume Canet et Gilles Lellouche en policiers infiltrés dans l’industrie du porno), C’est ça l’amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claire Burger
fiche film
]
 de sa compatriote Claire Burger (Party Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marie Amachoukeli, Claire …
fiche film
]
) avec Bouli Lanners en tête d’affiche (article), la comédie décalée Tel Aviv On Fire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sameh Zoabi
fiche film
]
de Sameh Zoabi et Il primo Re [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de l’Italien Matteo Rovere.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy