email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2018 Marché

Le voile se lève sur les prochains Olivier Assayas et Ari Folman

par 

- CANNES 2018 : Wasp Network et The Horse Boy animent le marché pour CG Cinéma, Gaumont et Full House. Bac Films et Haut et Court se distinguent aussi

Le voile se lève sur les prochains Olivier Assayas et Ari Folman
Les réalisateurs Olivier Assayas et Ari Folman

Les annonces se multiplient au Marché du Film du 71e Festival de Cannes qui a démarré hier, en particulier avec Wasp Network qui marquera les retrouvailles de l’acteur vénézuélien Édgar Ramirez et du cinéaste français Olivier Assayas (Sils Maria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Charles Gillibert
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
, Personal Shopper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Artemio Benki
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
, Doubles vies [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
en post-production), déjà associés pour Carlos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Figurera également au casting le Chilien Pedro Pascal (Narcos). Ecrit par le réalisateur d’après le livre The Last Soldiers of the Cold War: The Story of the Cuban Five du Brésilien Fernando Morais, le scénario est centré sur des espions cubains qui se retrouvent impliqués dans un réseau terroriste en Florida. La production sera pilotée par les Brésiliens de RT Pictures et les Français de CG Cinéma (très à son avantage cette année sur la Croisette avec Un couteau dans le cœur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yann Gonzalez
fiche film
]
de Yann Gonzalez en compétition et Un grand voyage vers la nuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Chinois Bi Gan à Un Certain Regard).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Gaumont ajoute sur son line-up ventes internationales The Horse Boy (L'Enfant cheval), un long métrage de fiction en langue anglaise que tournera à partir d’octobre l’Israélien Ari Folman (célèbre pour ses films d’animation (Valse avec Bachir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Le Congrès [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) avec en tête d’affiche la Française Léa Seydoux et l’acteur suédo-américain Joel Kinnaman dans une adaptation du récit éponyme de l’Anglais Rupert Isaacson qui raconte la quête d’un père texan jusqu’en Mongolie pour guérir son fils autiste. La production sera assurée par le label parisien Full House (Didar Domehri, Laurent Baudens et Gaël Nouaille) qui réunit Maneki Films (en compétition cette année à Cannes avec Les Filles du soleil [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eva Husson
fiche film
]
) et Borsalino Productions. Les Belges de Beluga Tree sont aussi de la partie en production. Au rayon des coproducteurs pointent France 2 Cinéma, Zentropa Sweden, Pie Films, Proximus et Monte Rosso Production, en partenariat avec le Swedish Film Institute et Film i Vast.

Bac Films a annoncé l’arrivée sur son line-up (en ventes internationales et en distribution France) du film danois Wildland, le premier long de Jeanette Nordahl qui pourra compter en tête d’affiche sur Sidse Babett Knudsen (Borgen, L’Hermine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) pour une histoire de famille mafieuse scénarisée par Ingeborg Topsoe (The Charmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ardalan Esmaili
interview : Milad Alami
fiche film
]
) et produite par Snowglobe.

La société parisienne de production Haut et Court a dévoilé que la Belge Yolande Moreau et la Française Agnès Jaoui seront en tête d’affiche de Harmonie, le second long de Zoltán Mayer (Voyage en Chine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui racontera les retrouvailles bouleversantes de deux sœurs après 35 ans de séparation.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.