email print share on facebook share on twitter share on google+

Semaine Internationale de la Critique

par 

- 2 films européens, 4 orientaux, un canadien et un argentin: du 28 août au 5 septembre se déroulera la 18ème édition de la manifestation réservée aux premiers films

Semaine Internationale de la Critique

Iran, Inde, Singapour et Corée du Sud: la Semaine Internationale de la Critique a tourné cette année son regard vers l'Orient. Pour la 18ème édition de la compétition officielle organisée par le Syndicat des Critiques de Cinéma Italiens (28 août - 5 septembre à Venise), un large espace sera consacré au cinéma asiatique. Le reste du programme ne comprend aucun film américain, mais un canadien, un argentin et deux européens (Italie et France). Une nouveauté cependant au programme: la présence d'un huitième sélectionné, un premier film exceptionnel, "complètement différent des sept autres oeuvres engagées mais méritant absolument d'être présenté". Le long-métrage projeté sur le devant de la scène par cette initiative sera Joy of Madness de Hana Makhmalbaf, la fille âgée de 15 ans du célèbre Mohsen et la soeur de la toujours jeune mais déjà cinéaste confirmée Samira.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les sept premiers films sélectionnés qui ont en commun la jeunesse de leurs auteurs (entre 20 et 25 ans), concourront pour le prix CULT et pour le Lion de l'Avenir - Prix Venise du premier film "Luigi De Laurentis", deux récompenses dotées de 10 000 dollars chacune. Les candidats en lice sont : Anna y los otros de Celina Murga (Argentine), Ballo a tre passi du sarde Salvatore Mereu (Italie), Fifteen de Royston Tan (Singapour), Matru Bhoomi de Manish Jhâ (Inde), Mr Butterfly de Kim Hyeon-Seong (Corée du Sud), Twist de Jacob Tierney (Canada), Variété Francaise de Frédéric Videau (Francia) et Joy of Madness de Hana Makhmalbaf. La manifestation rendra également hommage au réalisateur brésilien Glauber Rocha avec la projection de son premier film Barravento (1960), récemment restauré.

Du côté de l'Europe, les choix se sont portés sur deux premières oeuvres extrêmement originales. Produit par Gianluca Arcopinto et Andrea Occhipinti pour Eyescreen, Ballo a tre passi est un film aux frontières du réalisme magique et de l'enquête anthropologique dans une partie inexplorée de l'Italie. Quant à Variété Francaise, écrit, réalisé et interprété Frédéric Videau (production Film Oblige), c'est un récit irréel rythmé par les chansons populaires de la variété. Le jury de cette édition sera composé du réalisateur Ferzan Ozpetek, de l'actrice Valeria Golino et d'un critique cinématographique qu doit encore être choisi.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.