email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2018 Compétition / Hors-compétition

Venise 2018 : une compétition à 360°

par 

- L'ouverture a été confiée à First Man de Damien Chazelle, le public découvrira le premier film de Lady Gaga en tant qu'actrice et une compétition avec des noms comme Olivier Assayas et Jacques Audiard

Venise 2018 : une compétition à 360°
Peterloo de Mike Leigh

La 75e Mostra de Venise se tiendra du 29 août-8 septembre 2018, et cette année, comme l'a expliqué le directeur de l'événement, Alberto Barbera, il y a "énormément de films de genre, mais d'auteurs. Les cinéastes ont compris qu'il était nécessaire de rétablir le contact avec le spectateur à travers des codes partagés comme le western, la comédie, les films en costume, les récits criminels, les comédies musicales". Cette année, la Mostra va accueillir des réalisateurs confirmés, dont quelques habitués de Cannes, et des titres venant de pays moins représentés, comme l'Indonésie, la Syrie, le Kazakhstan. Il y aura aussi beaucoup de découvertes : pas moins de huit premiers ou deuxièmes longs-métrages ont été sélectionnés en compétition. "Chaque année, nous misons sur le jeune cinéaste et nous le jetons dans l'arène à côté des grands", explique Barbera.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film d'ouverture de la compétition, dévoilé il y a quelques jours, est un titre qui suscite énormément d'impatience : le nouveau film de Damien Chazelle après le succès planétaire de La La Land. "First Man n'a rien d'avoir avec le film précédent. Aucune musique et aucun sentimentalisme ici, on est sur un territoire complètement différent", dévoile Barbera. Le film raconte l'histoire de Neil Armstrong (Ryan Gosling), l'astronaute qui a été le premier homme à marcher sur la Lune, en juillet 1969. 

En cette saison particulièrement riche, 20 autres films concourront pour le Lion. Parmi eux : The Mountain de Rick Alverson, un réalisateur primé à Rotterdam et Locarno ; Doubles vies [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
 d'Olivier Assayas, une comédie délicieuse et lucide sur deux couples qui se croisent sentimentalement et professionnellement, après la révolution numérique ; Les Frères Sisters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques Audiard
fiche film
]
de Jacques Audiard, un western européen tourné entièrement entre l'Espagne et la Roumanie avec une troupe entièrement américaine (menée par Joaquin Phoenix) et des techniciens américains ; le western en six épisodes The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen, avec James Franco, Liam Neeson et Tom Waits ; Vox Lux de Brady Corbet, avec Nathalie Portman et Jude Law, sur une jeune fille qui devient une grande pop star. Après Gravity [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, qui remonte à 2013, Alfonso Cuarón va présenter un film largement autobiographique intitulé Roma qui suit une année de la vie d'une famille de la moyenne bourgeoisie, dans le Mexico City des années 1970. Ce film a été acheté par Netflix. Paul Greengrass réfléchira à son tour, dans 22 July [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, sur une des tragédies du terrorisme les plus atroces de ces dernières années, le massacre par un fanatique néo-nazi de dizaines de jeunes, sur une île norvégienne près d'Oslo, et sur la manière dont les survivants se sont petit à petit reconstruits. Luca Guadagnino va enfin dévoiler le remake de Suspiria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Dario Argento, un film très attendu qui se présente comme un projet ambitieux, mûri pendant des années,"avec Tilda Swinton dans trois rôles différents", a souligné Barbera. 

Après le film oscarisé La Vie des autres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Florian Henckel von Donner…
interview : Ulrich Muehe
fiche film
]
Florian Henckel von Donnersmarck revient avec Never Look Away, une histoire de l'Allemagne, du nazisme aux années 1960-70, doublée d'une réflexion sur l'art. La jeune promesse du cinéma australien Jennifer Kent (Babadouk) accompagnera The Nightingale. Un autre film que les inconditionnels ont hâte de découvrir est le nouveau film de Yorgos LanthimosThe Favourite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, sur Anne d'Angleterre, au XVIIIe siècle, avec Olivia Colman, Emma Stone et Rachel Weisz. Dans Perterloo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mike Leigh
fiche film
]
Mike Leigh déploie de son côté une réflexion sur le pouvoir à travers un épisode survenu à Manchester en 1919 : une manifestation réprimée par la cavalerie qui a fait des dizaines de morts. Mario Martone est en lice avec Capri-Revolution [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mario Martone
fiche film
]
, qui se passe au début de la Première Guerre mondiale et s'intéresse à une jeune bergère qui découvre une communauté d'intellectuels proto-hippies. Le nouveau documentario de Roberto MinerviniWhat You Gonna Do When The World's on Fire? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Minervini
fiche film
]
, tourné comme ses autres films aux États-Unis, se concentre sur le racisme rampant de l'ère Trump et la réaction des Black Panthers, de nouveau regroupés. Le Hongrois oscarisé László Nemes va présenter son deuxième long-métrage, Sunset [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : László Nemes
fiche film
]
, un autre film dont l'action se situe au début de la Grande Guerre. Dans Frères ennemis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : David Oelhoffen
fiche film
]
David Oelhoffen parle d'un trio de copains banlieusards qui se trouve soudain scindé quand l'un d'eux devient flic, alors que les deux autres choisissent le crime. Le nouveau film de Carlos ReygadasNuestro tiempo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlos Reygadas
fiche film
]
, est interprété par le cinéaste lui-même et son épouse Eleazar. Julian Schnabel tente de son côté dans At Eternity's Gate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julian Schnabel
fiche film
]
 de pénétrer l'esprit du génie de l'art Vincent Van Gogh, ici interprété par Willem DafoeAcusada, autre pari du festival, est un deuxième long-métrage par l'Argentin Gonzalo Tobal qui s'annonce très tendu. Enfin, Killing de Shinya Tsukamoto est un film en costumes sur un samouraï incapable de tuer. 

Un film présenté hors-compétition comme événement spécial s'est trouvé au centre de bien des polémiques à Cannes : il s'agit de The Other Side of the Wind, qui va faire à Venise son avant-première mondiale avant de débarquer à Toronto puis sur Netflix, qui a permis à Frank Marshall, ancien collaborateur d'Orson Welles, de finir enfin ce projet vieux de 40 ans : un film tourné par Welles en 35, 16 et 8 millimètres, entre 1970 et 1976, qui est resté sans montage. "Nous choisissons les meilleurs films de la saison, souligne Barbera. Si certains viennent de Netflix ou Amazon, on ne va pas chercher à remettre en question ces innovations productives et ces auteurs qui privilégient le web. Je ne vois pas de raison d'exclure du festival un film de Cuarón ou Scorsese juste parce qu'il a été produit par Netflix. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas tout faire pour que les salles soient privilégiées et survivent".

Dans un esprit similaire à ce qui avait été fait avec Young Pope de Paolo Sorrentino, Venise va présenter en séance spéciale deux épisodes de L'amica geniale de Saverio Costanzo, une série tirée du roman L'amie prodigieuse d'Elena Ferrante, produite par HBO-Rai avec Wildside.

Parmi les séances Hors-compétition d'exception, la Mostra va présenter, en avant-première mondiale, A Star Is Born, premier film en tant que réalisateur de Bradley Cooper, interprété par lui et l'idole pop Lady Gaga, pour la première fois dans un premier rôle sur le grand écran. Il faut mentionner aussi Les Estivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
de Valeria Bruni TedeschiUna storia senza nome [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Roberto AndòMi obra maestra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gastón Duprat
fiche film
]
 de Gaston DupratUn Tramway à Jérusalem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amos Gitaï
fiche film
]
 d'Amos Gitai et La Quietud [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Pablo Trapero.

Enfin, dans la nouvelle section non-compétitive Sconfini, qui regroupe des oeuvres sans distinction de genre, de durée ou de destination, les festivaliers pourront découvrir le nouveau film de Gianni Pacinotti aka GipiIl ragazzo più felice del mondo, ainsi qu'Arrivederci Saigon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, où Wilma Labate raconte l'histoire incroyable d'un girl band en tournée au Viétnam pendant la guerre, et la version longue (189 minutes) de The Tree of Life de Terrence Malick.

La liste complète des films :

Compétition

First Man - Damien Chazelle (Etats-Unis)
The Mountain - Rick Alverson (Etats-Unis)
Doubles Vies [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Assayas
fiche film
]
 - Olivier Assayas (France)
Les Frères Sisters [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jacques Audiard
fiche film
]
 - Jacques Audiard (France/Belgique/Roumanie/Espagne)
The Ballad of Buster Scruggs - Ethan and Joel Coen (Etats-Unis)
Vox Lux - Brady Corbet (Etats-Unis)
Roma - Alfonso Cuaron (Mexique)
22 July - Paul Greengrass (Norvège/Islande)
Suspiria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Luca Guadagnino (Italie)
Never Look Away [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Florian Henckel von Donner…
fiche film
]
 - Florian Henckel Von Donnersmarck (Allemagne)
The Nightingale - Jennifer Kent (Australie)
The Favourite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Yorgos Lanthimos (Irlande/Royaume-Uni/Etats-Unis)
Peterloo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mike Leigh
fiche film
]
 - Mike Leigh (Royaume-Uni/Etats-Unis)
Capri-Revolution [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mario Martone
fiche film
]
 - Mario Martone (Italie/France)
What You Gonna Do When The World’s On Fire? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Minervini
fiche film
]
 - Roberto Minervini (Italie/Etats-Unis/France)
Sunset [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : László Nemes
fiche film
]
 - Laszlo Nemes (Hongrie/France)
Frères Ennemis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : David Oelhoffen
fiche film
]
 - David Oelhoffen (France/Belgique)
Nuestro Tiempo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlos Reygadas
fiche film
]
 - Carlos Reygadas (Mexique/France/Allemagne/Danemark/Suède)
At Eternity’s Gate [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julian Schnabel
fiche film
]
 - Julian Schnabel (Etats-Unis/France)
Killing - Shinya Tsukamoto (Japon)
Acusada - Gonzalo Tobal (Argentine/Mexique)

Hors Compétition - Evénements spéciaux

Il Diario Di Angela – Noi Due Cineasti [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Yervant Gianikian (Italie)
The Other Side of the Wind
 - Orson Welles (Etats-Unis)
They’ll Love Me When I’m Dead - Morgan Neville (Etats-Unis) 

Hors Compétition - Fiction

Una Storia Senza Nome [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Roberto Andò (Italie)
Les Estivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
 - Valeria Bruni Tedeschi (France/Italie)
A Star Is Born - Bradley Cooper (États-Unis)
L'amica geniale - Saverio Costanzo (Italie/Belgique)
Mi obra maestra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gastón Duprat
fiche film
]
 - Gaston Duprat (Argentine/Espagne)
Un Tramway à Jérusalem [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Amos Gitaï
fiche film
]
 - Amos Gitai (Israël/France)
Un peuple et son roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
 - Pierre Schoeller (France/Belgique)
La Quietud [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Pablo Trapero (Argentine/France)
Dragged Across Concrete - S. Craig Zahler (Etats-Unis)
Shadow - Zhang Yimou (Chine)

Hors Compétition - Non-fiction

A Letter to a Friend in Gaza - Amos Gitai (Israël) (moyen-métrage)
Aquarela [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Victor Kossakovsky
fiche film
]
 - Victor Kossakovsky (Royaume-Uni/Allemagne/ Danemark/États-Unis)
El Pepe, una vida suprema [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emir Kusturica
fiche film
]
 - Emir Kusturica (Argentine/Uruguay/Serbie) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

The Trial [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Sergei Loznitsa (Pays-Bas)
Carmine Street Guitars - Ron Mann (Canada)
ISIS, Tomorrow. The Lost Souls of Mosul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Francesca Mannocchi, Aless…
fiche film
]
 - Francesca MannocchiAlessio Romenzi (Italie/Allemagne)
American Dharma [+lire aussi :
critique
fiche film
]
 - Errol Morris (Etats-Unis/Royaume-Uni)
Introduzione All’Oscuro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gastón Solnicki
fiche film
]
 - Gaston Solnicki (Argentine/Autriche)
1938 Diversi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Giorgio Treves
fiche film
]
 - Giorgio Treves (Italie)
Your Face - Tsai Ming-Liang (Taïwan)
Monrovia, Indiana - Frederick Wiseman (Etats-Unis)

Sconfini

Blood Kin - Ramin Bahrani (Etats-Unis) (court-métrage)
Il banchiere anarchico [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Giulio Base (Italie)
Il ragazzo più felice del mondo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gipi
fiche film
]
 - Gianni Pacinotti aka Gipi (Italie)
Arrivederci Saigon [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Wilma Labate (Italie)
The Tree of Life (Extended Cut) - Terrence Malick (Etats-Unis)
L'Heure de la sortie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Marnier
fiche film
]
 - Sébastien Marnier (France)
Magic Lantern - Amir Naderi (Etats-Unis)
Camorra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Francesco Patierno (Italie)

Biennale College Cinema

Zen sul ghiaccio sottile [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Margherita Ferri (Italie)
Deva [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Petra Szőcs
fiche film
]
 - Petra Szöcs (Hongrie)
Yuva [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 - Emre Yeksan (Turquie)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.