email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

TORONTO 2018 Discovery

Critique : El viaje extraordinario de Celeste García

par 

- TORONTO 2018 : Le réalisateur et scénariste Arturo Infante a présenté à Toronto une comédie de science-fiction sur l'émancipation de la femme dans le Cuba d'aujourd'hui

Critique : El viaje extraordinario de Celeste García
María Isabel Díaz dans El viaje extraordinario de Celeste García

La section Discovery du 43e Festival de Toronto a accueilli l'avant-première mondiale du premier long-métrage du Cubain Arturo Infante (précédemment scénariste des coproductions espagnoles La edad de la peseta et Inside [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), une comédie de science-fiction sur l'émancipation de la femme dans la société cubaine actuelle intitulée El viaje extraordinario de Celeste García. L'héroïne du film est une femme de soixante ans qui se lance dans un vaste parcours introspectif pour se retrouver elle-même, après avoir été choisie pour participer à une mission intergalactique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette héroïne atypique, incarnée par l'actrice cubaine María Isabel Díaz (Volver [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Agustín Almodóvar
interview : Carmen Maura
interview : Pedro Almodóvar
interview : Pénélope Cruz
fiche film
]
, Apocalypto), était auparavant enseignante en école primaire, mais elle se sert à présent de son don pour la pédagogie pour exercer le métier de guide touristique pour enfants au Planétarium de La Havane. Celeste travaille déjà depuis plusieurs années au service de l'exploration et de la représentation de l'univers spatial. Cependant, elle ne s'était jamais posé la question de l'existence d'extra-terrestres jusqu'à l'arrivée d'un message adressé à elle par sa voisine disparue. Pauline, qui faisait semblant d'être née en Russie, l'invite à participer à une mission que prépare le gouvernement cubain jusqu'à son lieu de naissance, qui est en fait une autre planète.

L'odyssée à laquelle se réfère le titre du film (en français "Le voyage extraordinaire de Celeste Garcia") dépasse cependant largement la mission intergalactique qu'on lui propose pour rallier la planète Gryok. Celeste va faire ici deux grands parcours. Le premier, et le plus évident, renvoie à toute la préparation physique nécessaire pour devenir astronaute. Le second est une vaste introspection qui va lui permettre de se découvrir elle-même en surmontant un secret traumatisant issu de son passé, qu'elle n'avait jamais révélé. Ce processus d'émancipation féminine va se produire dans l'école abandonnée qui accueille le camp de formation pour les futurs astronautes. Dans ce lieu, Celeste va apprendre à se comporter dans l'espace, et être heureuse sur Terre. 

El viaje extraordinario de Celeste García est une comédie riche en situations surréalistes qui reflètent les intérêts et les préoccupations de la société cubaine actuelle. Comme l'a indiqué son auteur, le film est une ode à l'émancipation des femmes qui adopte le ton de l'humour absurde et de la science-fiction. 

El viaje extraordinario de Celeste García a été produit par la société cubaine alemana Producciones de la 5ta Avenida, avec les enseignes allemandes FassB Films y Match Factory Productions. The Match Factory s'occupe des ventes internationales du film.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy