email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

Tournage en vue pour J’accuse de Roman Polanski

par 

- Le film sur l’affaire Dreyfus réunira en tête d’affiche Jean Dujardin et Louis Garrel. Une production Légende Films qui sera vendue par Gaumont

Tournage en vue pour J’accuse de Roman Polanski
Le réalisateur Roman Polanski

Le 26 novembre débutera le tournage du 22e long métrage du cinéaste oscarisé franco-polonais Roman PolanskiJ’accuse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
. Selon Le Film Français qui a révélé tous les détails du projet, le film réunira au casting Jean Dujardin (Oscar 2012 du meilleur acteur et prix d’interprétation à Cannes en 2011 pour The Artist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michel Hazanavicius
fiche film
]
, et actuellement à l’affiche dans I Feel Good [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Louis Garrel (nominé au César 2018 du meilleur acteur pour Le Redoutable [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Michel Hazanavicius
fiche film
]
 et aux César 2015 et 2016 du meilleur second rôle pour Saint Laurent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Bertrand Bonello
fiche film
]
 et Mon roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, apprécié récemment à Venise dans Un peuple et son roi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
 et à San Sebastian dans L’homme fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Louis Garrel
fiche film
]
), Emmanuelle Seigner (nominée au César 2014 de la meilleure actrice pour La Vénus à la fourrure [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roman Polanski
fiche film
]
), Grégory Gadebois (nominé au César 2014 du meilleur acteur pour Mon âme par toi guérie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), le Belge Olivier Gourmet (prix d’interprétation à Cannes en 2002 pour Le fils [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, nominé au César 2012 du meilleur acteur pour L’exercice de l’État [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pierre Schoeller
fiche film
]
), Hervé Pierre (Le goût des merveilles [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), Didier Sandre (Pas son genre [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Lucas Belvaux
fiche film
]
), Melvil Poupaud (nominé au César 2017 du meilleur second rôle pour Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
), Éric Ruf (Maryline [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) et Mathieu Amalric (César du meilleur acteur en 2005 et 2008 pour Rois et reine [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 et Le scaphandre et le papillon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, nominé en 2014 pour La Vénus à la fourrure; bientôt en salles dans Le Grand Bain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Roman Polanski et Robert Harris (déjà partenaires pour The Ghost Writer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), le scénario revient sur l’affaire Dreyfus qui a profondément agité la France de 1894 à 1906, avec un retentissement international. Conçue comme un thriller sur fond d'espionnage, l’intrigue abordera l'affaire Dreyfus sous l’angle du colonel Picquart (Jean Dujardin) qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, finit par découvrir que les preuves contre le capitaine Alfred Dreyfus (Louis Garrel) avaient été fabriquées. A partir de cet instant, au péril de sa carrière puis de sa vie, il n'aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus. Il sera d’ailleurs nommé dans la foulée en 1906 ministre de la Guerre du premier gouvernement Clemenceau.

Pour mémoire, le projet avait été initié il y a plusieurs années par le Roman Polanski sous le titre D. (lire la news) et son nouveau titre, J’accuse, fait référence à une célèbre lettre ouverte d’Émile Zola publiée en 1898 et prenant la défense de Dreyfus. Car, comme le souligne la production, l’affaire Dreyfus "apparaît toujours comme un symbole de l'iniquité dont sont capables les autorités politiques au nom de la raison d'État. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme."

Produit par Ilan Goldman pour Légende FilmsJ’accuse sera coproduit par Gaumont (qui assurera la sortie française le 4 décembre 2019), France 2 Cinéma et France 3 Cinéma. Également préacheté par OCS et Canal+, le long métrage sera tourné du 26 novembre au 7 mars, à Paris et en région parisienne avec le Polonais Pawel Edelman à la direction de la photographie.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.