email print share on facebook share on twitter share on google+

LA ROCHE-SUR-YON 2018

Plus de 50 films en première française à La Roche-sur-Yon

par 

- Piloté par le nouveau délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs cannoise, le festival vendéen va lever le rideau sur sa 9e édition du 15 au 21 octobre

Plus de 50 films en première française à La Roche-sur-Yon
Maya de Mia Hansen-Løve

Derniers préparatifs avant le coup d’envoi du 9e Festival International du Film de La Roche­-sur­-Yon qui se déroulera du 15 au 21 octobre et qui sera ouvert par Le Jeu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Fred Cavayé
fiche film
]
de Fred Cavayé. Attirant de plus en plus d’attention depuis sa création et enregistrant une fréquentation (plus 24 000 spectateurs en 2017) en croissance rapide, l’événement vendéen bénéficie cette année d’un coup de projecteur supplémentaire puisque son délégué général depuis 2014, Paolo Moretti, va prendre en mains les destinées de la Quinzaine des Réalisateurs cannoise (lire la news) tout en conservant ses fonctions à La Roche-sur-Yon. Une belle occasion donc pour les cinéphiles de disséquer ses goûts à travers une programmation de 70 films, dont plus de 50 en première française.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En compétition internationale, le jury composé de la productrice française Marie-Ange Luciani (Les Films de Pierre), du cinéaste israélien Nadav Lapid et de l’Italien Giona A. Nazzaro (Semaine de la Critique vénitienne) devra départager 10 titres. Parmi eux se distinguent Maya [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mia Hansen-Løve
fiche film
]
de la Française Mia Hansen-Løve (dévoilé à Toronto), la production irlando-anglo-américaine The Favourite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Grec Yórgos Lanthimos (Grand Prix et prix d’interprétation féminine à Venise), l’Ours d’Or berlinois Touch Me Not [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adina Pintilie
fiche film
]
de la Roumaine Adina Pintilie, The Innocent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Simon Jaquemet
fiche film
]
du Suisse Simon Jaquemet (en compétition à Toronto et à San Sebastian), le documentaire What You Gonna Do When the World’s On Fire? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Minervini
fiche film
]
de l’Italien Roberto Minervini (en compétition à Venise) et Styx [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Wolfgang Fischer
fiche film
]
de l’Allemand Wolfgang Fischer (Label Europa Cinemas au Panorama de la Berlinale et finaliste du Prix LUX). Sont également en lice Museo du Mexicain Alonso Ruizpalacios (Ours d’argent du meilleur scénario à Berlin), Animal [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Argentin Armando Bo (coproduit par l’Espagne), Genèse du Canadien Philippe Lesage (en compétition à Locarno) et Profile du Russe Timur Bekmambetov (prix du public au Panorama de la Berlinale).

Dédiée aux propositions singulières et accessibles, la section Perspectives proposera notamment Les Drapeaux de papier [+lire aussi :
critique
fiche film
]
du très jeune réalisateur français Nathan Ambrosioni, les documentaires Cérès [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Hollandaise Janet Van den Bran etLorello e Brunello [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Jacopo Quadri (dévoilé en compétition à Turin), L'animale [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Autrichienne Katharina Mückstein (découvert au Panorama Special de la Berlinale) et deux titres passés par Venise : C'est ça l’amour [+lire aussi :
critique
interview : Claire Burger
fiche film
]
de la Française Claire Burger (couronnée aux Giornate degli autori) et L'Heure de la sortie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sébastien Marnier
fiche film
]
de son compatriote Sébastien Marnier

Parmi les 10 longs, moyens et courts métrages de la compétition Nouvelles vagues pointe entre autres le documentaireTime Trial [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Britannique Finlay Pretsell, alors que le rayon des séances spéciales inclut notamment High Life [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Claire Denis
fiche film
]
de la Française Claire Denis, Silvio et les autres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Paolo Sorrentino, Les Veuves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Steve McQueen
fiche film
]
de l’Anglais Steve McQueen, Nuestro tiempo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carlos Reygadas
fiche film
]
du Mexicain Carlos Reygadas, les documentaires Of Fathers and Sons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Syrien Talal Derki et Matangi/Maya/M.I.A. [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
du Britannique Steve Loveridge, mais également Blaze de l’Américain Ethan Hawke qui fera le déplacement à La Roche-sur-Yon. Enfin, parmi les huit titres proches du genre et du fantastique de la section Variété émergent Suspiria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italien Luca Guadagnino, Cutterhead [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rasmus Kloster Bro
fiche film
]
du Danois Rasmus Kloster Bro, Girls With Balls du Français Olivier Afonso et Heavy Trip [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du duo finlandais Jukka Vidgren - Juuso Laatio

L’invitée d’honneur du festival sera l’actrice française Karin Viard (dont 12 films seront projetés) et le programme inclut également un Focus Valeria Bruni-Tedeschi (dont son dernier opus Les Estivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valeria Bruni Tedeschi
fiche film
]
), une masterclass de Quentin Dupieux, un hommage à Ermanno Olmi, des rencontres avec Anna Karina et Mia Hansen-Løve, des films d’animation (Dilili à Paris [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michel Ocelot, Pachamama de Juan Antin) et la projection en clôture de L’Incroyable Histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.