email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS Italie

Critique : Klimt & Schiele. Eros e Psiche

par 

- Dans une Vienne capitale européenne de la pensée et des artistes, les visions de deux génies se croisent. Ce documentaire-événement entame le 22 octobre, en Italie et en Suède, une tournée mondiale

Critique : Klimt & Schiele. Eros e Psiche
Lorenzo Richelmy dans Klimt & Schiele. Eros e Psiche

Au début des années 1900, Vienne est sans le savoir la capitale européenne de la pensée et des arts, une période destinée à s'achever avec la Première Guerre mondiale et la chute de l'Empire des Habsbourg. Dans ses rues élégantes peuvent se croiser des gens comme Arthur Schnitzler, Hugo von Hofmannsthal, le jeune Ludwig Wittgenstein, ou encore les futurs cinéastes Fritz Lang et Erich von Stroheim. C'est l'époque où Alma Mahler invitait dans son salon les musiciens et intellectuels, mais le premier de ses amants fut Gustav Klimt, l'étoile du "sécessionnisme" viennois. C'est le parcours de ce grand peintre, et de son élève Egon Schiele, que relate très joliment le documentaire Klimt & Schiele. Eros e Psiche [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Michele Mally, scénarisé par Arianna Marelli et produit par 3D Produzioni et Nexo Digital. Ce film va faire l'objet d'une sortie-événement les 22, 23 et 24 octobre dans 350 salles en Italie, en Suède, puis en Suisse le 26 et en Australie le 27, pour poursuivre sa tournée en novembre en Russie, en Colombie, en Finlande, au Canada, en Belgique, en Ukraine puis dans d'autres pays européens et aux États-Unis. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette version salles en 4K à la mise en scène raffinée et à la photographie impeccable (par le jeune Mateusz Stolecki), exaltant formes et couleurs, fait faire au spectateur un voyage non seulement à travers les œuvres innovantes et souvent "scandaleuses" des deux grands artistes, mais aussi à travers l'Histoire elle-même, racontée par la voix de l'acteur Lorenzo Richelmy. Le 31 octobre 1918, la guerre terminée, Schiele meurt, à 28 ans seulement. Ce fils d'un chef de gare de province fait partie des 20 millions de victimes de la dévastatrice grippe espagnole. Une photo montre le corps sans vie de l'artiste étendu sur un coussin, et on dirait une de ses œuvres. À travers ses autoportraits, ses corps de femmes nu et noueux, ses amants enroulés par des étreintes malsaines et sensuelles, le jeune homme est le peintre qui a exercé l'influence la plus durable sur la scène artistique viennoise après la conclusion de la grande ère de Klimt. Avant lui, son maître avait abordé les thèmes de la sensualité et du désir, ainsi que du désespoir, enluminant d'or ses oeuvres où on pouvait déceler l'influence de l'art égyptien et japonais. 

Pour raconter l'eros et la psyché des deux artistes, alors qu'au même moment, Freud publiait L'interprétation du rêve, le film s'est enrichi de lectures de textes de l'actrice Lily Cole, d'interventions du neurophysicien Prix Nobel de médecine Eric Kandel, de l'apport des historiens de l'art Alfred Weidinger et Jane Kallir, du musicologue Bryan Gilliam et du pianiste Rudolf Buchbinder. Le résultat est le tableau d'une époque de bouleversements culturels sans comparaison où on brise les tabous et où on fait sauter les règles des classes moyennes-élevées de la société viennoise et du monde occidental. Le rapport érotique entre les deux sexes ainsi que les femmes prennent alors une place jusque là inconcevable : Hermine Hug-Hellmuth, une des premières femmes à être admise à la Société de Psychanalyse de Vienne, publie un journal sur la vie sexuelle d'une jeune fille ; le studio de photographie de Dora Kallmus devient célèbre dans la capitale ; Berta Zuckerkandl ouvre son salon aux artistes les plus en vue d'alors. La vision artistique et les pulsions troublantes qu'on lit dans les peintures de Klimt et Schiele nous parlent encore aujourd'hui avec la puissance du talent inimitable. Un film comme celui-ci rappelle combien la liberté de l'art et de la culture sont constamment en danger.

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.