email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Belgique

Hellhole, deuxième long pour Bas Devos

par 

- Après Violet, primé en 2014 au Festival de Berlin, le cinéaste flamand présente son deuxième long, avec au casting notamment Alba Rohrwacher et Lubna Azabal

Hellhole, deuxième long pour Bas Devos
Hamsa Belarbi dans Hellhole

4 ans après Violet [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, son premier long primé à Berlin dans la section Génération 14plus, le cinéaste flamand Bas Devos revient avec Hellhole [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bas Devos
fiche film
]
, galerie de portraits dressée par l’intermédiaire des visites à domicile d’un médecin généraliste, autant d’âmes en peine, de Bruxellois perdus dans la capitale européenne. Le film prendra part à la prochaine Berlinale (7-17 février 2019) dans la section Panorama.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Bruxelles, capitale de l’Europe, 2016. Lors de visites à domicile, le médecin Wannes compte, parmi ses patients, le jeune Marocain Mehdi, qui lui rappelle son propre fils, Joris, pilote F16 en mission au Moyen-Orient. Mais aussi l’Italienne Alba, interprète au Parlement européen, qui cherche un moyen de se sortir de sa solitude et de sa léthargie notamment par la drogue.

Comme le titre le laisse entendre, le film parle de Bruxelles aujourd’hui, vision désenchantée d’une ville meurtrie par les attentats, la présence de militaires dans les rues, de réfugiés sans abri au coeur de la ville… Une ville de paradoxes, aux multiples facettes.

Dans le rôle du médecin, on retrouve Willy Thomas (Vele Hemels, Fallow [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), et face à lui pour la première fois à l’écran Hamsa Belarbi, mais aussi des comédiennes comme Alba Rohrwacher (Heureux comme Lazzaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
fiche film
]
, Troppa grazia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Les Fantômes d’Ismaël [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Arnaud Desplechin
fiche film
]
) ou encore Lubna Azabal (Tel Aviv on Fire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sameh Zoabi
fiche film
]
, Sofia [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Meryem Benm'Barek
fiche film
]
, Lola Pater [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

Comme pour son premier film, le cinéaste a confié la photo au chef opérateur Nicolas Karakatsanis (Un ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Koen Mortier
fiche film
]
, I, Tonya, Le Fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michael Roskam
fiche film
]
), avec lequel il a fait déjà travaillé pour son premier long, Violet. Hellhole est produit par Tomas Leyers, qui était déjà aux manettes sur Violet, pour Minds Meet, à qui l’on doit notamment Lost Persons Area [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Caroline Strubbe (sélectionné à la Semaine de la Critique de Cannes en 2009), Petit Bébé Jésus de Flandres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Gust Van Den Berghe (sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2010) et coproducteur récemment de Une famille syrienne [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philippe Van Leeuw
fiche film
]
de Philippe Van Leeuw (Panorama à Berlin 2017).

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.