email print share on facebook share on twitter share on google+

FINANCEMENTS Belgique

Ben Stassen, Nabil Ben Yadir et Christophe Hermans soutenus par Wallimage

par 

- Pour sa 92e session, Wallimage investit 1,5 millions d’euros dans 9 projets, dont 3 longs métrages belges

Ben Stassen, Nabil Ben Yadir et Christophe Hermans soutenus par Wallimage
Le réalisateur Ben Stassen

Wallimage Coproductions a choisi de soutenir avant de clôturer l’année 2018 trois nouveaux longs métrages belges francophones: The Son of Bigfoot 2, la suite du film de Ben Stassen et Jérémie Degruson, La Ruche, premier long métrage de Christophe Hermans, et Animals, le nouveau film de Nabil Ben Yadir.

The Son of Bigfoot 2 est la suite du film The Son of Bigfoot [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ben Stassen
fiche film
]
, sorti en 2017 qui a attiré plus de 8 millions de spectateurs à travers le monde. Il s’agit d’une production nWave, la société créée par Ben Stassen il y a quelques années, leader de l’animation en 3D sur le marché européen et mondial. D’ici là, Ben Stassen sortira en avril son nouveau film, The Queen’s Corgi, dont on attend beaucoup.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Christophe Hermans quant à lui s’est distingué jusqu’ici avec ses courts métrages et ses documentaires. La Ruche est son premier long, au générique duquel on retrouve la jeune comédienne Sophie Breyer, découverte dans la série La Trêve, et la comédienne française Ludivine Sagnier. Le film est produit par Frakas.

Wallimage soutient enfin le nouveau film de Nabil Ben Yadir (Les Barons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Interview avec le réalisateur et l'act…
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
, La Marche [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
, Angle Mort [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nabil Ben Yadir
fiche film
]
). Il s’attaque ici à un sujet très douloureux, le meurtre à Liège d’un jeune homme, massacré durant toute une nuit par quatre hommes, simplement parce qu’il était homosexuel. Le titre du film, tiré d’une phrase prononcée lors du procès des tortionnaires : " On n’est pas des animals ! ". Le film sera produit par 10:80, la structure créée par le réalisateur et le producteur Benoît Roland (Wrong Men), qui a fait ses armes sur Patser [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Adil El Arbi et Bilall Fal…
interview : Matteo Simoni
fiche film
]
d’Adil El Arbi et Bilall Fallah, et Lukas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Julien Leclercq.

Wallimage soutiendra également trois films de genre européens: The Shift d’Alessandro Tonda, une coproduction entre Tarantula et la société italienne Notorious Pictures, The Sound of Philadelphia, réalisé par Jérémie Guez (le scénariste de Lukas, justement), avec Matthias Schoenaerts et Garrett Hedlund, coproduit en Belgique par Gapbusters, et produit par Killer Films aux Etats-Unis et Cheyenne Films en France, et Morsures de Romain de Saint-Blanquat, coproduit en Belgique par Velvet Films et produit en France par Easy Tiger.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.