email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION Italie / Belgique / France

Marco Bonfanti prêt à tourner L’uomo senza gravità

par 

- Le réalisateur milanais va se lancer le 14 janvier dans le tournage de son premier film de fiction, avec Elio Germano, Michela Cescon et Elena Cotta

Marco Bonfanti prêt à tourner L’uomo senza gravità
L'acteur Elio Germano

Marco Bonfanti se lance dans le cinéma de fiction avec L’uomo senza gravità, dont le tournage va commencer ce lundi 14 janvier. Le réalisateur milanais, 38 ans, déjà auteur des documentaires primés L’ultimo pastore [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Marco Bonfanti
fiche film
]
(projeté à plus de 100 festivals internationaux) et Bozzetto non troppo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(sélectionné à la 73e Mostra de Venise) va diriger dans ce nouveau film, annonce comme tragicomique, Elio Germano (trois David de Donatello et un prix d'interprétation masculine à Cannes pour La nostra vita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
), Michela Cescon (David de Donatello et Nastro d’argento de la meilleure actrice pour Romanzo di una strage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) ainsi qu'Elena Cotta (Coupe Volpi de la meilleure actrice pour Via Castellana Bandiera [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emma Dante
fiche film
]
). La troupe est complétée par Silvia D’Amico (Mauvaise graine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, plus récemment dans The Guest [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Duccio Chiarini
fiche film
]
) et l’acteur-musicien belge-italien Vincent Scarito.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'histoire de L’uomo senza gravità, écrite par Bonfanti avec Giulio Carrieri (son collaborateur sur la série TV satirique Romolo+Giuly), commence par une nuit d'orage. Dans un petit village, à l'hôpital, un enfant voit le jour qui est doté d'un pouvoir incroyable : il n'est pas soumis à la force de gravité. Le bambin flotte dans l'air et vole dans la pièce, plus léger qu'un ballon d'hélium, devant le regard incrédule de sa mère. Celle-ci et la grand-mère s'enfuient alors avec le nouveau-né, et décident de le cacher aux yeux du monde pendant de nombreuses, très nombreuses années. Jusqu'à ce que le monde se rende compte qu'existe cet homme sans gravité...

L'uomo senza gravità raconte l'histoire d'un homme qui cherche la normalité, dans un monde où la normalité semble un défaut, explique Marco Bonfanti. En essayant de donner une définition au mot 'normalité', j'en suis venu à m'interroger sur le peu de certitudes objectives qu'a vraiment l'homme, et la première chose qui m'est venue à l'esprit est la loi de la gravitation, incontournable et irréfutable".

"L'idée du film est partie de là, poursuit le réalisateur. J'ai imaginé un personnage né sans gravité, quelqu'un capable d'envoyer dans le vent en un instant cette certitude scientifique. Et l'image qui m'est venue est celle d'un petit enfant sortant du ventre de sa mère et se balançant dans les airs, attaché à son cordon ombilical, comme un ballon de baudruche au poignet d'un bambin".

L'uomo senza gravità est produit par Isabella Spinelliet Anna Godano pour Isaria Productions et Zagora Film, avec Rai Cinema, en coproduction avec Climax Films (Belgique) et Mact Productions (France), avec la contribution de la Direction générale Cinéma du Ministère de la Culture italien et le soutien d'IDM Fonds et Commission du film du Tyrol du Sud-Haut-Adige (BLS). Le film va être tourné entre le Haut-Adige, Milan, la Belgique et Rome (Studios Cinecittà).

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.