email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS France

MyFrenchFilmFestival dévoile son programme

par 

- 13 longs métrages et 14 courts pour le 9e festival en ligne organisé par UniFrance du 18 janvier au 18 février, sur 50 plateformes dans le monde

MyFrenchFilmFestival dévoile son programme
Sauvage de Camille Vidal-Naquet

Sur la lancée des records successifs enregistrés lors des trois dernières années avec une pointe à plus de 12 millions de visionnages sur 200 territoires en 2018, MyFrenchFilmFestival, la manifestation organisée en ligne par UniFrance a dévoilé aujourd’hui le programme de sa 9e édition qui se déroulera du 18 janvier au 18 février. "Élargir l’audience et le rayonnement des films français partout dans le monde et en particulier atteindre le jeune public, à travers les plateformes", telle est la vocation de l’événement, comme l’a rappelé Serge Toubiana, le président d’UniFrance, flanqué de la directrice générale Isabelle Giordano qui a mis l’accent sur les 50 plateformes VàD partenaires (dont iTunes, Google Play, Amazon, MUBI, Filmin, etc.) et les 11 langues de sous-titrage (notamment le chinois), tout en soulignant qu’il s’agit parfois d’une vraie seconde chance pour certains films comme l’an dernier Ava [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Léa Mysius
fiche film
]
et Willy 1er [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
qui ont cumulé plus de visionnages que d’entrées salles en France.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

9 longs métrages français et un long métrage belge seront à l'affiche en compétition, une sélection 2019 accessible directement sur le site MyFrenchFilmFestival ou via les plateformes partenaires à 1,99€ par film ou à 7,99€ le pack, le festival étant néanmoins totalement gratuit en Afrique, Amérique latine, Inde, Corée du Sud, Pologne, Roumanie et Russie.

Le prix du jury des cinéastes (doté de 15 000 euros) sera décerné cette année par Houda Benyamina, Coralie Fargeat, Mikhaël Hers, Kim Nguyen et Jaco Van Dormael, alors que deux autres récompenses seront attribuées par le public et par le jury de la presse internationale. Seront notamment en lice trois titres passés par Cannes, dont deux dévoilés à la Semaine de la Critique : Sauvage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Camille Vidal-Naquet
fiche film
]
de Camille Vidal-Naquet (distingué sur la Croisette par le prix Révélation de l’interprétation pour Félix Maritaud, également nominé au prix Lumières 2019 du meilleur espoir alors que le film est nominé dans la catégorie meilleur premier long) et Guy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Alex Lutz (nominé aux prix Lumières 2019 du meilleur film et du meilleur acteur). Le troisième long issu de Cannes est Gueule d’ange [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Vanessa Filho qui avait été présenté à Un Certain Regard.

La sélection 2019 comprend également le très attachant Gaspard va au mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antony Cordier
fiche film
]
d’Antony Cordier, le décalé Au poste ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Quentin Dupieux, l’énergique Diane a les épaules [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Fabien Gorgeart, la comédie sur les débuts du football féminin Comme des garçons [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Julien Hallard, Fleuve noir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Erick Zonca, Demain et tous les autres jours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Noémie Lvovsky (dévoilé à Locarno, sur la Piazza Grande) et le transgressif documentaire belge Ni juge, ni soumise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean Libon et Yves Hinant
fiche film
]
du duo Yves Hinant - Jean Libon (découvert en compétition à San Sebastian).

Au-delà des 10 courts métrages en compétition (dont le visionnage est gratuit), le programme est complété hors compétition par deux très alléchants films de patrimoine (La Jetée de Chris Marker et Mauvais sang de Leos Carax), par deux titres canadiens (dont le long métrage Les Faux Tatouages de Pascal Plante), par trois courts métrages et par les deux premiers épisodes de la saison 1 de la série à succès Le Bureau des légendes. A noter enfin que MyFrenchFilmFestival sera aussi accompagné de séances en salles organisés par le réseau international de l’Institut Français.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.