email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LUXEMBOURG 2019

La programmation Jeune Public du Luxembourg City Film Festival révélée

par 

- Des films destinés aux plus de 7 ans, des films-débats, des masterclass et de la réalité virtuelle, au programme du 7 au 17 mars

La programmation Jeune Public du Luxembourg City Film Festival révélée
Rosie & Moussa de Dorothée van den Berghe

Traditionnellement réservées aux enfants, les matinées du Luxembourg City Film Festival s’ouvrent cette année au grand public. Dévoilée dans son intégralité, la programmation Jeune Public de cette 9e édition (7-17 mars 2019) est désormais consultable sur le site du festival.

L’usage des images étant omniprésent parmi les jeunes générations, la manifestation luxembourgeoise a très tôt mené une politique d’éducation spécifique en leur direction. La sensibilisation à l’image se fait au moyen des sélections de films appropriées à chaque tranche d’âge, par la constitution de Jurys, et par l’organisation d’ateliers et de projets auxquels contribuent les professionnels de l’audiovisuel et de l’animation luxembourgeoise.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le festival présentera La Famille Tramway, un programme de six courts-métrages d’animation aux univers tendres, poétiques et enneigés accessible dès l’âge de trois ans. Le Crazy Cinématographe for Kids, programme dédié à la science-fiction (dès 5 ans), offrira une plongée dans l’univers du cinéma muet.

Parmi les films destinés aux plus de 7 ans, citons Rosie & Moussa [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, ou encore Matti and Sami and the Three Biggest Mistakes in the Universe [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. Pour les plus de 12 ans, des films-débats permettront d’évoquer les crises du monde contemporain. L’accueil des réfugiés sera abordé dans Styx [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Wolfgang Fischer
fiche film
]
de Wolfgang Fischer, lauréat en 2018 du second prix du LUX Prize, et Je n’aime plus la mer [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, documentaire dans lequel Idriss Gabel donne la parole à des réfugiés en attente de la reconnaissance de leur statut. Le film d’animation The Tower [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mats Grorud
fiche film
]
de Mats Grorud traitera du conflit israélo-palestinien à partir de l’histoire d’une jeune palestinienne réfugiée au Liban. Un sujet qui sera décliné sur un registre comique dans la coproduction luxembourgeoise Tel Aviv on Fire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sameh Zoabi
fiche film
]
de Sameh Zoabi, où un check point en Cisjordanie est transformé en atelier créatif pour les besoins d’un soap télévisé…

Le festival encourage la participation des enfants et des adolescents en constituant des jurys. Seront ainsi décernés le Prix du Jury Enfants (5-8 ans), le Prix du Jury Scolaire (8-12 ans) et, pour les plus de 16 ans, le Prix du Jury Jeune – by Kinepolis.

Concernant les ateliers pour les 5-13 ans, le festival poursuit sa mission de promotion des œuvres nationales avec l’atelier Bayala proposé par la société luxembourgeoise de production et de films d’animation Fabrique d’Images. Le court-métrage Livre d’heures, de l’artiste luxembourgeoise Suzan Noesen, servira de point de départ à deux ateliers créatifs. L’atelier organisé par le MUDAM, Décorateur d’un jour, permettra aux enfants de créer leur propre décor.

Des masterclass sur l’animation seront assurées par Ralf Kukula et Matthias Bruhn, auteurs du projet Fritzi – Une histoire révolutionnaire. L’atelier sur "L’animation destinée à un public adulte" sera suivi par Stéphan Roelants, fondateur du Studio 352.

La réalité virtuelle sera explorée dans l’atelier EMOTION(S)XR, en présence d’artistes tels que Laura Mannelli, Frederick Thompson, Pascal Piron et Karolina Markiewicz.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.