email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

IFFR 2019 IFFR Pro / Sundance 2019

Stray Dogs à Sundance et Rotterdam avec Koko-di Koko-da

par 

- Le vendeur français mise sur le film du Suédois Johannes Nyholm, en compétition à Park City et en lice pour le Tigre du festival hollandais qui a sélectionné trois autres titres du line-up

Stray Dogs à Sundance et Rotterdam avec Koko-di Koko-da
Koko-di Koko-da de Johannes Nyholm

Joli début d’année pour la société parisienne de ventes internationales Stray Dogs (dirigée par Nathan Fischer) qui sera présente dans les plus belles vitrines du 35e festival de Sundance (du 24 janvier au 4 février) et du 48e festival de Rotterdam (du 23 janvier au 3 février) avec Koko-di Koko-da [+lire aussi :
critique
interview : Johannes Nyholm
fiche film
]
de Johannes Nyholm. Le second long du cinéaste révélé avec The Giant [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Johannes Nyholm
fiche film
]
(prix spécial du jury à San Sebastian en 2016) fera en effet sa première mondiale vendredi 25 janvier à Park City dans la compétition World Dramatic Cinema avant d’enchaîner la semaine suivante à Rotterdam dans la compétition qui décernera les Tigres 2019. Passé par le Work-in-Progress des Arcs Film Festival, le nouvel opus écrit et réalisé par le très original metteur en scène suédois est centré sur un couple traumatisé par un deuil et qui se retrouve plongé en plein cauchemar lors d’une nuit de camping en forêt… A noter que Koko-di Koko-da sera aussi en lice pour le Dragon Award du meilleur film nordique au 42e festival de Göteborg (du 25 janvier au 4 février).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’équipe des ventes de Stray Dogs sera particulièrement sollicitée à Rotterdam où trois autres titres de son line-up ont été sélectionnés : Le Jour où j’ai perdu mon ombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Soudade Kaadan
fiche film
]
de la Française d’origine syrienne Soudade Kaadan (vainqueur du Lion du Futur à Venise et projeté aussi à Toronto dans la section Discovery) et Tarde para morir joven [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Chilienne Dominga Sotomayor (Léopard de la mise en scène à Locarno et également présenté à Toronto) au programme Bright Future, et le film d’horreur The Nightshifter du Brésilien Dennison Ramalho (passé notamment par Sitges et le BFI London Film Festival) dans la section Voices.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.