email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRIX Belgique

Guillaume Senez salué par les Magritte du Cinéma belge

par 

- Le jeune réalisateur a remporté les Prix du Meilleur film et de la Meilleure réalisation pour Nos batailles lors de cette 9e édition des prix, alors que Girl comptabilise 4

Guillaume Senez salué par les Magritte du Cinéma belge
Guillaume Senez avec un des ses Magritte pour Nos batailles (© Magrittes du Cinéma belge)

Samedi soir avait lieu les Magritte du Cinéma belge, qui ont couronné de 5 prix Nos batailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guillaume Senez
fiche film
]
, le deuxième film du réalisateur Guillaume Senez. Le film est suivi de près au palmarès par Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lukas Dhont
fiche film
]
de Lukas Dhont, qui remporte 4 prix. Cette 9e édition a permis de mettre en lumière une nouvelle génération de cinéastes, mettant en lumière premiers et deuxièmes films.

Guillaume Senez s’était déjà distingué il y a deux ans en se voyant attribuer le Magritte du Meilleur premier film pour Keeper [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
interview : Guillaume Senez ­
fiche film
]
. Cette belle récolte (Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur montage, Meilleure actrice dans un second tôle pour Lucie Debay, Meilleur espoir féminin pour la toute jeune Lena Girard Voss) vient saluer le lien fidèle qui unit le cinéaste et sa productrice, Isabelle Truc (Iota Production), qui l’accompagne depuis ses premiers films. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

On attendait beaucoup de Girl, film certes flamand, mais qui comptabilisait 9 nominations. Lukas Dhont s’est vu remettre le prix du Meilleur film flamand et du Meilleur scénario, tandis qu’Arieh Worthalter recevait le prix du Meilleur acteur dans un second rôle. Venant confirmer le prix d’interprétation reçu en mai dernier à Cannes, le jeune Victor Polster, 16 ans, s’est vu attribué le prix du Meilleur acteur pour sa formidable prestation. 

Laissez bronzer les cadavres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hélène Cattet & Bruno Forz…
fiche film
]
, l’explosif troisième opus du duo formé par Hélène Cattet et Bruno Forzani comptait 8 nominations. La direction artistique de ce film très sensoriel lui vaut trois prix, ceux de la Meilleure image pour le chef opérateur Manu Dacosse, du Meilleur son et des Meilleurs décors.

Le Magritte du Meilleur premier film a été décerné au très sensible Bitter Flowers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Meys
fiche film
]
d’Olivier Meys, produit par Tarantula.

Enfin, le Magritte de la Meilleure actrice est revenu à la comédienne Lubna Azabal pour son rôle dans Tueurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Troukens
fiche film
]
, seul prix donc pour le film de François Troukens et Jean-François Hensgens, qui comptait 9 nominations.

Le palmarès des 9es Magritte du cinéma :

Meilleur film
Nos batailles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Guillaume Senez
fiche film
]
- Guillaume Senez (Belgique/France)

Meilleur premier film
Bitter Flowers [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Meys
fiche film
]
- Olivier Meys (Belgique/France/Suisse/Chine)

Meilleure réalisation
Guillaume Senez - Nos batailles

Meilleur film flamand
Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lukas Dhont
fiche film
]
- Lukas Dhont (Belgique/Pays-Bas)

Meilleur film étranger en coproduction
L’Homme qui tua Don Quichotte [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Terry Gilliam
fiche film
]
- Terry Gilliam (Espagne/France/Belgique/Portugal)

Meilleur scénario original ou adaptation
Lukas Dhont, Angelo Tijssens – Girl

Meilleure actrice
Lubna Azabal – Tueurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : François Troukens
fiche film
]
(Belgique/France)

Meilleur acteur
Victor Polster – Girl

Meilleure actrice dans un second rôle
Lucie Debay - Nos batailles

Meilleur acteur dans un second rôle
Arieh Worthalter – Girl

Meilleur espoir féminin
Lena Girard Voss - Nos batailles

Meilleur espoir masculin
Thomas Mustin - L’Échange des princesses [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Belgique/France)

Meilleure image
Manu Dacosse - Laissez bronzer les cadavres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hélène Cattet & Bruno Forz…
fiche film
]
(Belgique/France)

Meilleur son
Yves Bemelmans, Benoît Biral, Dan Bruylandt, Olivier Thys - Laissez bronzer les cadavres

Meilleurs décors
Alina Santos - Laissez bronzer les cadavres

Meilleurs costumes
Nathalie Leborgne - Bye Bye Germany [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Allemagne/Luxembourg/Belgique)

Meilleure musique originale
Simon Fransquet - Au temps où les Arabes dansaient [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Belgique/Maroc/France/Égypte/Iran)

Meilleur montage
Julie Brenta - Nos batailles

Meilleur court métrage d'animation
Icare - Nicolas Boucart 

Meilleur court métrage de fiction
La bague au doigt - Gerlando Infuso

Meilleur documentaire
Ni juge ni soumise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean Libon et Yves Hinant
fiche film
]
- Jean Libon, Yves Hinant (France/Belgique)

Magritte d'honneur
Raoul Servais

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy