email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2019 Generation Kplus

Critique : Where We Belong

par 

- BERLIN 2019 : La réalisatrice suisse Jacqueline Zünd propose un documentaire poétique et intense qui met en scène des jeunes faisant face à la séparation de leurs parents

Critique : Where We Belong

Trois ans après le film encensé Almost There [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, sélectionné à de nombreux festivals suisses et internationaux (Locarno, Sao Paulo, Amsterdam,…) en plus d'avoir remporté le Quartz du cinéma suisse du meilleur montage, Jacqueline Zünd est à Berlin, dans la section Generation Kplus, pour présenter Where We Belong [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, un documentaire poétique et intense qui met en scène des jeunes dont les parents se séparent.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quand les parents se séparent, les enfants se retrouvent à devoir affronter une situation inattendue, déstabilisante et douloureusement réelle. Comment gérer les émotions profondes qui naissent après l'explosion de ce qu'on appelle communément le "noyau familial" ? La réalisatrice suisse donne la parole à cinq enfants et adolescents qui ont dû faire face à la séparation de leurs parents. Qu'est-ce que cela signifie, de se sentir abandonné ? Comment est-il possible de choisir entre un parent et l'autre ? Comme le dit Sherazade, une des protagonistes du film : "Personnellement, le pire dans tout cela, c'est de s'entendre demander de choisir entre maman et papa. Et puis on se dit : quoi ? Mais vous avez perdu la tête ? Je ne veux pas devoir choisir entre les deux. Je les aime tous les deux".

Les jeunes personnages de ce documentaire analysent avec un regard étonnamment mature et lucide leur passé, mais aussi et surtout la situation présente. Les émotions et les états d'âme causés par la séparation des parents sont décrits avec sincérité et courage, sans la strate d'indifférence opaque qui trop souvent les suffoque. Les cinq protagonistes du film se dévoilent devant la caméra de Jacqueline Zünd en se libérant du regard hyper protecteur des adultes. Le cinéma devient de ce point de vue un no man's land où seule compte la sincérité du moment présent, un détonateur qui laisse s'exprimer la force d'un univers intérieur trop souvent bridé. 

La réalisatrice fait dialoguer avec élégance les interviews avec des scènes atmosphériques qui deviennent, en quelque sorte, le reflet des émotions des personnages. Développée comme des scènes de fiction, ces moments intimes et poétiques se transforment en tableaux vivants d'une grande puissance évocatrice. Les plans fixes sur les visages de jeunes sont splendides, et font figure de porte d'entrée vers leurs sentiments. Dans ces moments-là, les mots deviennent presque superflus et le silence se développe dans toute sa beauté.

Abandonnés, rêveurs plongés dans des paysages de montagne brumeux, occupés à de mystérieux jeux subaquatiques ou encore absorbés par de mystérieuses chorégraphies, les personnages de Where We Belong semblent nous montrer le réel sous un autre jour, intense et mystérieux. Zünd permet à ces jeunes de s'exprimer, de donner voix et corps à leur mal-être. De victimes passives, ils deviennent grâce à ce regard à la fois poétique et décidé les héros et héroïnes de leur propre destin. Where We Belong est un film sur la résilience, la solitude et l'aliénation d'un groupe d'enfants qui doivent vivre avec le drame de la séparation. Une nouvelle normalité semble se profiler à l'horizon, mais rien ne sera plus comme avant – et heureusement, a-t-on envie de dire.

L'adaptation, le fait d'affronter des difficultés dans un monde qui valorise la stabilité et la normalité aux dépens de la différence et de la singularité : voilà le moteur de la filmographie de Jacqueline Zünd. Where We Belong propose des fragments de vie, celles des cinq héros tandis qu'ils vivent à plein la difficulté de l'existence, la douleur d'un quotidien qu'au fond, ils n'ont pas choisi, mais qu'ils doivent apprendre à accepter.

Where We Belong a été produit par Real Film et SRG SSR. Les ventes internationales du film sont gérées par Autlook Filmsales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy