email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2019 Panorama

Critique : Midnight Traveler

par 

- BERLIN 2019 : Hassan Fazili livre un film brut, tourné sur trois smartphones, où il documente le parcours qu'ont entrepris sa famille et lui pour fuir les Talibans d'Afghanistan

Critique : Midnight Traveler

Le documentaire Midnight Traveler, une coproduction entre les États-Unis, le Qatar, le Royaume-Uni et le Canada qui arrive au Panorama de Berlin (7-17 février) après son avant-première à Sundance dans le cadre de la Compétition World Cinema Documentary, est un carnet de voyage personnel tourné sur trois smartphones suivant le long et dur voyage d'un couple de réalisateurs tandis qu'ils fuient les Talibans. En 2015, après la diffusion de son documentaire Peace in Afghanistan à la télévision, la tête du réalisateur, Hassan Fazili, a été mise à prix. Le film parlait du commandant taliban Mullah Tur Jan, qui a posé ses armes pour vivre dans la paix. Quand ce dernier a été assassiné brutalement, Fazili a décidé de quitter le pays avec sa femme, la réalisatrice Fatima Hussaini, et leurs deux filles, Nargis et Zahra. Comme on leur a refusé l'asile comme réfugiés, la famille a entrepris le célèbre voyage vers l'Europe par les Balkans et en tant que réalisateurs, ils ont décidé de documenter ce parcours, qui allait durer plusieurs années, avec de longs séjours dans des camps en Bulgarie et en Serbie.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le voyage très rude que doivent entreprendre les réfugiés pour échapper à la guerre et à la persécution est devenu un sujet nécessaire dans les documentaires, ces dernières années. Ce qui distingue ce film des Sauteurs [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(2016),  lui aussi projeté à Berlin, c'est que cette histoire n'a pas été montée et filtrée par un regard européen. En tant que réalisateur amateur, dans sa sélection de plans pour Les Sauteurs, Abou Bakar Sidibé avait une conscience moins précise du film qui en résulterait. À l'inverse, le tournage de Midnight Traveler a commencé dans l'idée que le film deviendrait un documentaire – et parfois, le professionnalisme du couple signifie que le parcours perd en spontanéité, parce que le couple trouve que leur position d'artistes est en contradiction avec leur statut de réfugiés. Les images ont été montées et coupées dans l'idée de ne pas ennuyer le public, mais cela a pour inconvénient le fait qu'on sent très peu le passage du temps, pendant ce périple de trois ans.

La scène la plus puissante de Midnight Traveler est un moment où la fille du couple danse et chante sur le tube "They Don’t Care About Us" de Michael Jackson dans un camp de réfugiés. Elle témoigne du pouvoir de la musique et de la notoriété pour générer une réaction de la part du public et, ce qui est plus inquiétant, démontre combien nous sommes désensibilisés devant l'image des réfugiés qui traversent les frontières. Le film excelle aussi par la manière dont il souligne que des gens de la classe moyenne libérale, qui ont fait des films et tiennent un café, peuvent tout perdre en un instant. Ils voudraient que leurs enfants deviennent des artistes et les encouragent à voir la beauté du monde, même quand ils sont forcés de dormir dans un immeuble à moitié construit en Serbie, l'hiver. Le réalisateur juxtapose le terrible danger que représente la neige avec la beauté des flocons qui tombent, le magique et l'affreux de la neige, mais pour le spectateur, cette approche crée de la distance par rapport à la situation terrible de cette famille.  Le sujet du film devient la confusion du réalisateur lui-même, qui se voit toujours comme un artiste alors que tous les gens qu'ils croisent le voient comme un réfugié – et cela ressort aux dépens du film, car la famille Fazili a précisément besoin que nous-mêmes abandonnions nos préjugés et la distance qu'on se sent avec leur situation.

Midnight Traveler est un titre Cinetic Media, Doc & Film International, ITVS et American Documentary/POV, produit par Old Chilly Pictures production. Doc & Film International s'occupe de ses ventes internationales.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.