email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLIN 2019 Prix / Compétition

Synonymes rime avec Ours d’or

par 

- BERLIN 2019 : Nadav Lapid a gagné l’Ours d’or avec ce récit parisien et israélien, au terme d’une cérémonie berlinoise où l’Europe, et notamment l’Allemagne, se sont distinguées

Synonymes rime avec Ours d’or
Nadav Lapid avec son Ours d’or pour Synonymes

La 69e édition du Festival de Berlin (7-17 février) s'est achevée sur une cérémonie où le cinéma européen a brillé, y compris à travers ses belles collaborations avec des talents d'autres régions du monde, comme celle qui a permis de voir le jour au grand gagnat de l'Ours d'or : le formidable et totalement singulier Synonymes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nadav Lapid
fiche film
]
de Nadav Lapid. À la fin de son discours de remerciements, le réalisateur a précisé que le film, s'il pourrait scandaliser des gens dans son pays d'origine, Israël, comme en France, où il se situe, est à entendre comme une célébration, notamment du cinéma.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le Grand Prix du jury est allé à un autre récit français : Grâce à Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon. En recevant son trophée, le cinéaste a exprimé son admiration pour le combat des anciennes victimes de pédophilie qui ont inspiré ce film.

L'Ours d'argent du meilleur scénario est allé à un auteur dont les écrits sur la mafia aujourd'hui à Naples ont donné lieu à beaucoup de belles oeuvres filmées :  Roberto Saviano (l'auteur de Gomorra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Domenico Procacci
interview : Jean Labadie
interview : Matteo Garrone
fiche film
]
) pour le scénario de La paranza dei bambini [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Saviano
fiche film
]
de Claudio Giovannesi, tiré de son roman du même titre.

Le Norvégien Hans Petter Moland, un régulier de la compétition berlinoise, a été récompensé à travers le travail de son chef-opérateur, Rasmus Videbæk, sur le superbe et émouvant Out Stealing Horses [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hans Petter Moland
fiche film
]
.

Le gala a aussi été une célébration de l'Allemagne, qui a (co)produit les deux gagnants dans la catégorie courts-métrages, les lauréats des prix du meilleur premier long-métrage (Oray [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Mehmet Akif Büyükatalay) et du meilleur documentaire (Talking About Trees [+lire aussi :
critique
fiche film
]
 de Suhaib Gasmelbari) et trois des Ours de la compétition internationale notamment celui du meilleur film, les deux autres étant l'Ours d'argent de la meilleure mise en scène, I Was at Home, but [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Angela Schanelec
fiche film
]
d'Angela Schanelec, et le Prix Alfred Bauer, System Crasher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nora Fingscheidt
fiche film
]
de Nora Fingscheidt.

Juliette Binoche, la présidente du jury international, a regretté l'absence de One Second de Zhang Yimou, le film ayant été retiré de la compétition à la dernière minute. Le seul autre titre chinois en compétition, So Long, My Son de Wang XiaoShuai, a raflé les deux prix d'interprétation, masculine et féminine.

La cérémonie a été marquée par des hommages chaleureux à son directeur sortant, Dieter Kosslick, et la remise, pour l'occasion, de deux ours de plus : un en peluche et un avec des lunettes. 

Les gagnants des prix de la 69e édition de la Berlinale :

Ours d'or du meilleur film
Synonymes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nadav Lapid
fiche film
]
 - Nadav Lapid (France/Israël/Allemagne)

Ours d'argent – Grand prix du jury
Grâce à Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
 - François Ozon (France/Belgique)

Ours d'argent – Prix Alfred Bauer
System Crasher [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nora Fingscheidt
fiche film
]
 - Nora Fingscheidt (Allemagne)

Ours d'argent du meilleur réalisateur
Angela Schanelec - I Was at Home, but [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Angela Schanelec
fiche film
]
 (Allemagne/Serbie)

Ours d'argent de la meilleure actrice
Yong Mei - So Long, My Son (Chine)

Ours d'argent du meilleur acteur
Wang Jingchun - So Long, My Son

Ours d'argent du meilleur scénario
Maurizio Braucci, Claudio Giovannesi, Roberto Saviano - La paranza dei bambini [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Roberto Saviano
fiche film
]
 (Italie)

Ours d'argent de la meilleure contribution artistique
Rasmus Videbæk, directeur de la photographie - Out Stealing Horses [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hans Petter Moland
fiche film
]
 (Norvège/Suède/Danemark)

Prix du meilleur documentaire
Talking About Trees [+lire aussi :
critique
fiche film
]
 - Suhaib Gasmelbari (France/Soudan/Allemagne/Qatar/Tchad)

Prix du meilleur premier film
Oray [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 - Mehmet Akif Büyükatalay (Allemagne)

Berlinale Shorts

Ours d'or du meilleur court métrage
Umbra - Florian Fischer, Johannes Krell (Allemagne)

Ours d'argent - Prix du jury au court métrage
Blue Boy - Manuel Abramovich (Argentine/Allemagne)

Audi Short Film Award
Rise - Bárbara Wagner, Benjamin de Burca (Brésil/Etats-Unis/Canada)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.