email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION France

SBS touche les étoiles avec Synonymes

par 

- Avec l’Ours d’Or remporté à Berlin par le film de Nadav Lapid, la société de production française convertit en trophée une ligne éditoriale très haut de gamme

SBS touche les étoiles avec Synonymes
Le réalisateur Nadav Lapid et le producteur Saïd Ben Saïd avec leur Ours d'Or pour Synonymes (© Ali Ghandtschi / Berlinale)

Depuis sa création en 2010, SBS Productions a imposé dans le paysage de la production internationale un cachet de qualité et d’ambition en matière de cinéma d’auteur, "à la fois exigeant et accessible", allant de Maps to the Stars [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
de David Cronenberg à Elle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Paul Verhoeven, en passant par Aquarius [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Kleber Mendonça Filho, Carnage [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Roman Polanski, Passion [+lire aussi :
critique
bande-annonce
making of
fiche film
]
de Brian de Palma ou encore trois films avec Philippe Garrel (La Jalousie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, L’Ombre des femmes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, L’Amant d’un jour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Maintes fois sélectionnée à l’affiche des grands festivals, la société parisienne dirigée par Saïd Ben Saïd (épaulé en production par le Suisse Michel Merkt) qui s’est diversifiée dans les secteurs des ventes internationales et de la distribution France, n’avait néanmoins jamais encore touché le Graal d’une victoire dans l’un des rendez-vous majeurs du 7e art mondial. C’est maintenant chose faite avec l’Ours d’Or remporté à la 69e Berlinale par Synonymes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nadav Lapid
fiche film
]
de l’Israélien Nadav Lapid. Production majoritaire française à 60 %, le long métrage qui a été tourné à Paris avec notamment Quentin Dolmaire et Louise Chevillotte au casting, a été produit en délégué par le duo Saïd Ben Saïd - Michel Merkt pour SBS Productions et coproduit par Arte France Cinéma, par les Allemands de Komplizen Film (Janine Jackowski, Jonas Dornbach et Maren Ade) et par les Israéliens de Pie Films (Osnat Handelsman Keren et Talia Kleinhendler), avec le soutien du CNC via l’Aide aux Cinémas du Monde. SBS pilotera la distribution en France le 27 mars (avec Paname Distribution à la programmation) et gère également les ventes internationales.

En post-production, SBS compte actuellement Bacurau du duo Kleber Mendonça Filho - Juliano Dornelles (avec au casting Barbara Colen, Sonia Braga et Udo Kier; coproduit par Arte France Cinéma et les structures brésiliennes CinemaScópio et Globo Filmes), Frankie de l’Américain Ira Sachs (avec Isabelle Huppert, Brendan Gleeson, Marisa Tomei, Jérémie Renier, Pascal Greggory, Ariyon Bakare, Vinette Robinson et Greg Kinnear au casting; coproduit par les Portugais de O Som e a Fúria et les Belges de Beluga Tree – sortie France le 15 septembre 2019) et Les Envoûtés (Spellbound) du Français Pascal Bonitzer (lire l’article - avecSara Giraudeau et Nicolas Duvauchelle en tête d’affiche; également coproduit par les Belges de Beluga Tree), trois titres que SBS distribuera aussi en France et que la société vend à l’international, à la différence de Benedetta de Paul Verhoeven (article ; avec entre autres Virginie Efira, Daphné Patakia, Charlotte Rampling et Lambert Wilson au casting) que SBS produit et qui est également en post-production mais dont la distribution française et internationale a été confiée à Pathé Films pour une livraison reportée à 2020 à la suite des petits soucis de santé du réalisateur hollandais qui entend bien superviser lui-même le montage.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.