email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CINÉMA DU RÉEL 2019

Le Grand Prix du Cinéma du Réel pour Movements of a Nearby Mountain

par 

- Le documentaire de l’Autrichien Sebastian Brameshuber remporte la compétition internationale. Au palmarès se distingue aussi Nofinofy de Michael Andrianaly

Le Grand Prix du Cinéma du Réel pour Movements of a Nearby Mountain
Sébastian Brameshuber recevant Le Grand Prix Cinéma du Réel 2019 pour Movements of a Nearby Mountain (© Léa Rener/Cinéma du Réel)

Composé de Carlo Chatrian, Mahamat-Saleh Haroun, Nino Kirtadze et Madeleine Molyneaux, le jury de la compétition internationale du 41e festival Cinéma du Réel a sacré Movements of a Nearby Mountain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Autrichien Sebastian Brameshuber. Ce troisième long métrage documentaire du réalisateur est une œuvre dépouillée sur le quotidien d’un mécanicien nigérian recyclant les pièces détachées automobiles dans un coin isolé d’Autriche. La production a été assurée par les Autrichiens de Mischief Films et Panama Film avec les Français du Fresnoy. Les ventes internationales sont pilotées par Filmgarten.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le prix Louis Marcorelle remis au meilleur film francophone est allé à Nofinofy de Michael Andrianaly (produit par la société française Les Films de la pluie avec Imasoa Film, structure basée à Madagascar) qui a également remporté ex-aequo le prix décerné au meilleur premier long métrage, toutes sections confondues (un titre partagé avec Hamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eloy Domínguez Serén
fiche film
]
de l’EspagnolEloy Dominguez Serén, produit par les Suédois de Momento Film en coproduction avec les Allemands de ma.ja.de et les Norvégiens de Fuglene). A signaler également du côté de la compétition francophone, une mention spéciale pour Green Boys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Ariane Doublet (produit par Squaw).

Le palmarès :

Prix décernés par le jury de la compétition internationale

Le Grand Prix Cinéma du Réel
Movements of a Nearby Mountain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Sebastian Brameshuber (Autriche/France)

Prix International de la SCAM
This Side of History - John Hulsey (États-Unis)

Prix décernés par le jury longs métrages

Prix de l'Institut français - Louis Marcorelles
Nofinofy - Michael Andrianaly (Madagascar/France)
Mention spéciale
Green Boys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Ariane Doublet (France)

Prix Loridan Ivens / CNAP (ex æquo)
Hamada [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eloy Domínguez Serén
fiche film
]
- Eloy Dominguez Serén (Suède/Allemagne/Norvège)
Nofinofy - Michael Andrianaly (Madagascar/France)
Mention spéciale
Capital retour - Léo Bizeul (France)

Prix de la musique originale
Los sueños del castillo - René Ballesteros (Chili/France)

Prix décernés par le jury courts métrages

Prix du Court métrage
Dans l’œil du chien - Laure Portier (France/Belgique)

Prix Tënk
Vivir allí no es el infierno, es el fuego del desierto. La plenitud de la vida, que quedó ahí como un arból - Javiera Véliz Fajardo (Chili/Brésil)

Prix décerné par le jury des jeunes

Le Prix des jeunes – Cinéma du Réel
Hamada - Eloy Dominguez Serén
Mention spéciale
Present. Perfect.- Shengze Zhu (Hong Kong/Etats-Unis)

Autres prix

Prix des Bibliothèques
Diz a ela que me viu chorar - Maíra Bühler (Brésil)
Mention spéciale
Learning from Buffalo - Rima Yamazaki (États-Unis)

Le Prix des détenus du Centre Pénitentiaire de Bois d’Arcy
L’Immeuble des braves - Bojina Panayotova (France) (court-métrage)

Prix du Patrimoine de l'Immatériel
Forbach Swing - Marie Dumora (France)

Le Prix du public – Première fenêtre
J’suis pas malheureuse - Laïs Decaster (France) (moyen-métrage)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.