email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VISIONS DU RÉEL 2019 Visions du Réel Industry

Le volet industrie de Visions du Réel prépare sa 17e édition

par 

- Les 27 projets retenus pour l'événement, organisé dans le cadre du festival du documentaire suisse (au programme du 5 au 13 avril), seront répartis en trois sections

Le volet industrie de Visions du Réel prépare sa 17e édition
La réalisatrice Victoria Verseau, qui va participer à Pitching du Réel avec le projet Meril

Visions du Réel Industrie est fin prêt pour sa 17é édition, qui va se tenir dans le cadre du 50e Festival international du documentaire Visions du Réel de Nyon (5-13 avril).

27 projets en tout ont été sélectionné pour les trois segments de ce volet industrie, Pitching du Réel, Docs in Progress et Rough Cut Lab. 13 documentaires suisses en développement ou dans leur phase finale participent par ailleurs à Perspectives d'un doc et Swiss Film Market Preview, respectivement.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pitching du Réel est le forum de la coproduction internationale de Visions du Réel pour les documentaires créatifs qui se destinent à une distribution en salle et à la diffusion. Quinze projets de 17 pays du monde vont concourir pour six prix, dont 11 productions et coproductions européennes. Pour consulter la liste des projets, cliquer ici

Docs in Progress va présenter huit longs-métrages en fin de production à des représentants de festivals, des fonds soutenant la post-production, des studios de post-production, des distributeurs et des acheteurs TV. Ceux-là auront aussi la possibilité, après, de participer à des rendez-vous one-on-one et de discuter de collaborations possibles. Ces projets viennent des États-Unis, de Roumanie, de Suisse, d'Argentine, d'Ukraine et d'Italie, et deux sont des coproductions (l'une entre la France et le Japon, l'autre entre l'Égypte et l'Allemagne). Ils se disputeront deux prix. Pour consulter la liste des projets, cliquer ici.

Rough Cut Lab va présenter quatre projets à leur premier montage, qui sont tous des coproductions européennes, entre la France et le Burkina Faso, la France, le Maroc, l'Allemagne, le Qatar et le Liban, la France et la Palestine, la Suisse et l'Allemagne. Ces titres sont en lice pour le Prix de sous-titrage Raggioverde. La liste de ces projets est disponible ici.

Par ailleurs, sept projets suisses en développement sont éligibles pour le Prix RTS: Perspectives d'un doc (cliquer ici pour en voir la liste), et six autres, dans leur phase finale, vont être projetés dans le cadre de Swiss Film Market Preview (liste des projets).

Le volet industrie du festival nyonnais va également proposer des débats et tables rondes sur le futur des documentaires de création, la parité dans les productions suisses, le marketing des films, les origines des récits, les difficultés de la diffusion numérique. Une étude de cas va être dédiée au long-métrage tchèque, slovaque et français The Sound Is Innocent [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, notamment sur son montage comme coproduction. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy