email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Marché du Film

Jour2Fête dans la vitrine cannoise avec Papicha

par 

- Au line-up du vendeur français brille le premier long de Mounia Meddour qui fera sa première mondiale à Un Certain Regard

Jour2Fête dans la vitrine cannoise avec Papicha
Papicha de Mounia Meddour

Régulièrement présent à l’affiche des grands festivals ces dernières années (Félicité [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alain Gomis
fiche film
]
, La Belle et la Meute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kaouther Ben Hania
fiche film
]
, Noces [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stephan Streker
fiche film
]
, Libre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Manta Ray [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Her Job
 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nikos Labôt
fiche film
]
, etc.), le département ventes internationales de la société parisienne Jour2Fête (dirigée par Sarah Chazelle et Etienne Ollagnier) débarquera au Marché du Film (du 15 au 25 mai dans le cadre du 72e Festival de Cannes) avec un bel atout en tête de gondole de son line-up : Papicha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mounia Meddour
fiche film
]
(qui sera dévoilé en Sélection Officielle, au programme Un Certain Regard). 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Premier long de la cinéaste d’origine algérienne Mounia Meddour (remarquée en 2012 avec le court métrage Edwige), le film compte au casting Lyna Khoudri, Shirine Boutella, Amira Hilda Douaouda, Zahra Doumandji, Yasin Houicha, Nadia Kaci et Meryem Medjkane. Ecrit par la réalisatrice, le scénario  plonge dans l’Algérie des années 90 dans le sillage de Nedjma, une étudiante de 18 ans, passionnée de stylisme et refusant que les événements tragiques de la guerre civile ne l’empêchent de faire l’expérience d’une vie normale et de sortir la nuit avec son amie Wassila. Alors que le climat social devient plus conservateur, elle rejette les nouvelles interdictions édictées par les extrémistes et décide de lutter pour sa liberté et son indépendance en organisant un défilé de mode... La production a été pilotée par la France via Xavier Gens et Grégoire Gensollen pour The Ink Connection et Patrick André pour High Sea Production, avec en coproduction les Algériens de Tayda Films, les Belges de Scope Pictures et le Qatar.

Au Marché du Film, Jour2Fête misera aussi sur le documentaire engagé J’veux du soleil (A Place In The Sun) de Gilles Perret et François Ruffin (César 2017 du meilleur documentaire pour Merci Patron ! [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et désormais député), un road movie au cœur du mouvement social des Gilets Jaunes qui a cumulé 130 000 entrées depuis son lancement le 3 avril dans les salles françaises.

A Cannes, l’équipe des ventes de Jour2Fête pilotée par Samuel Blanc prévendra également trois titres en post-production, en particulier Echo (lire la news), le 3e long de l’Islandais Rúnar Rúnarsson après Volcano [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(Quinzaine des réalisateurs cannoise 2011) et Sparrows [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rúnar Rúnarsson
fiche film
]
(vainqueur à San Sebastian en 2015), un film qu’on devrait retrouver en bonne place à l’affiche des prochains grands festivals.

Figure également au line-up Un fils (A Son) du Tunisien Mehdi Bersaoui, un titre en post-production comptant au casting Sami Bouajila et Najla Ben Abdallah pour le récit, à l’été 2011, d’un voyage familial de vacances dans le Sud de la Tunisie pour Fares, Meriem et Aziz, leur fils de dix ans. Mais ils tombent dans une embuscade d’un groupe armé et Aziz, blessé, est emmené dans le rudimentaire hôpital des environs. Alors qu’une course contre la montre commence pour le sauver, des vérités profondément enfouies remontent à la surface, compromettant les chances de la famille de trouver un donneur à temps… Actuellement en post-production, le long métrage a été produit par Marc Irmer pour la société parisienne Dolce Vita Films et Habib Attia pour la structure tunisienne Cinetelefilms. 

Enfin, au rayon post-production du line-up Jour2Fête pointe aussi la production belgo-franco-canadienne Pompéi [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anna Falguères et John Shank
fiche film
]
de John Shank et Anna Falguères.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy