email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Jury

Huit jurés à Cannes pour le président Iñárritu

par 

- Le jury inclut Elle Fanning, Kelly Reichardt, Alice Rohrwacher, Maimouna N'Diaye, Paweł Pawlikowski, Yorgos Lanthimos, Robin Campillo et Enki Bilal

Huit jurés à Cannes pour le président Iñárritu
Alejandro González Iñárritu, Elle Fanning, Yorgos Lanthimos, Paweł Pawlikowski, Maimouna N'Diaye, Kelly Reichardt, Robin Campillo, Alice Rohrwacher et Enki Bilal (© DR)

Présidé par le cinéaste mexicain Alejandro González Iñárritu (news), le jury de la compétition du 72Festival de Cannes (du 14 au 25 mai 2019) a vu sa composition complète dévoilée et il comprendra au total neuf membres.

Y figurent quatre femmes avec l’actrice américaine Elle Fanning (SomewhereThe Neon Demon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Nicolas Winding Refn
fiche film
]
), sa compatriote réalisatrice, scénariste et monteuse Kelly Reichardt (passée sur la Croisette à Un Certain Regard en 2008 avec Wendy and Lucy et en compétition à Venise en 2010 avec La dernière piste et en 2013 avec Night Moves), la cinéaste et scénariste italienne Alice Rohrwacher (Grand Prix à Cannes en 2014 avec Les Merveilles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
interview : Tiziana Soudani
fiche film
]
 et prix du scénario l’an dernier avec Heureux comme Lazzaro [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alice Rohrwacher
fiche film
]
) et l’actrice et réalisatrice du Burkina Faso Maimouna N'Diaye. 

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Seront également appelés à départager les 19 films en lice pour l‘instant (quelques ajouts sont dans les tuyaux) pour la Palme d’Or 2019 (article) quatre réalisateurs : le Polonais Paweł Pawlikowski (également scénariste; prix de la mise en scène l’an dernier à Cannes pour Cold War [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Pawel Pawlikowski
fiche film
]
et nominé cette année à l’Oscar du meilleur réalisateur), le Grec Yorgos Lanthimos (aussi scénariste et producteur; nominé cette année à l’Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur avec La Favorite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, prix du Jury à Cannes en 2015 avec The Lobster [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
, prix du scénario en 2017 avec Mise à mort du cerf sacré [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
 et prix Un Certain Regard en 2009 pour Canine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Yorgos Lanthimos
fiche film
]
) et le Français Robin Campillo (également scénariste et monteur – Grand Prix à Cannes en 2017 avec 120 battements par minute [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Arnaud Valois
interview : Robin Campillo
fiche film
]
) et son compatriote Enki Bilal (né en ex-Yougoslavie d’un père bosnien et d’une mère slovaque - très célèbre auteur culte de bandes-dessinées qui a mis en scène trois longs métrages entre 1989 et 2004).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.