email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Marché du Film

Media Meets Tech : médias et technologie se rencontrent à l'espace NEXT du Marché du Film

par 

- CANNES 2019 : Un sommet spécialisé a présenté des nouvelles start-ups émergentes et les a mises en relation avec de possibles investisseurs et accélérateurs de projet lors d'une série de présentations

Media Meets Tech : médias et technologie se rencontrent à l'espace NEXT du Marché du Film
Sten-Kristian Saluveer, responsable de la programmation de NEXT, et Jérôme Paillard, directeur du Marché du Film, ont ouvert le sommet Media Meets Tech

Après une semaine chargée en événements, discussions, séminaires, présentations de contenus et conversations éclairantes, le programme NEXT du Marché du Film à Cannes a conclu ses présentations le 21 mai avec le sommet Media Meets Tech. L'événement, organisé dans une salle de conférence du Palais pleine à craquer, a donné à l’auditoire la chance de découvrir les meilleurs projets multimédia et projets de films conçus par des pionniers de la technologie et des start-ups, ainsi que par des investisseurs et accélérateurs potentiels qui recherchent leurs prochains projets à soutenir.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Lors de son discours d’ouverture, Sten-Kristian Saluveer, directeur de la programmation de NEXT, a partagé son enthousiasme pour la manifestation et souligné l’importance des innovateurs et de ceux qui essaient de faire évoluer la technologie comme le médium. C’est un point que Jérôme Paillard, directeur du Marché du Film à Cannes, a également souligné, précisant que les participants étaient des acteurs importants d’une industrie qui change très rapidement.

La première partie de l’événement Media Meets Tech a réuni 12 start-ups européennes, via leurs fondateurs ou PDG. Chacune a pris la parole pour presenter brièvement son travail pendant une présentation dont le curateur était A.C. Coppens, de la société The Marketing Catalysts.

Maria Tanjala, de la plateforme de blockchain britannique Filmchain (qui collecte, subventionne et analyse les revenus des projets cinéma et de télévision), qui a fait les honneurs (lire notre interview), suivie par la présentation par Eugen L Gross d'aiconix, un outil d’intelligence artificielle allemand capable de créer automatiquement du contenu. La start-up suivante était Largo Films, basée en Suisse, dont le représentant Sami Arpa a présenté un outil d'intelligence artificielle basé sur des données qui propose des analyses de scénarios, de premières ébauches ou de versions finales de films. L’Estonien Aivar Laan a présenté Festivality, une plateforme qui permet aux festivals et événements de développer des applications mobiles plus personnalisées et intuitives. Du côté de l’Irlande, usheru met en contact les distributeurs de films et leurs sponsors afin de trouver un public pour leurs films, selon Oliver Fegan. Une deuxième start-up estonienne, VideoCV, représentée par Kristian Kalle, est une plateforme professionnelle ouverte aux directeurs de casting où ils peuvent visionner des CV vidéos de candidats potentiels.

Matilda Kong de la société hambourgeoise Ceterai est venue présenter un outil d’intelligence artificielle qui propose une analyse automatisée de la diversité dans des flux audio et vidéo, plus particulièrement adaptée pour les médias d’information et le cinéma. Ben Johnson a détaillé comment sa société de marketing numérique Gruvi aide les acteurs de l’industrie du cinéma à bâtir leur engagement et leur cible parmi les publics en ligne. BCaster, basée en Finlande, est une application sociale qui permet l’interaction des publics grâce à du contenu créé par la communauté, comme l’a expliqué Tuomo Falck. The Distriqt est une plateforme de streaming allemande qui développe une offre ciblée de divertissement pour les jeunes femmes de la génération Y, a dit Charlotte Richter-Kiewning. Playpilot, un outil suédois, est un agrégateur de plateformes de streaming qui permet aux utilisateurs du marché scandinave de chercher du contenu sur toutes les plateformes de VàD, est venu souligner David Mühle. Enfin, Tinkerlist, une plateforme destinée à l’écriture de séries télévisées et basée à Leuven, et a été présentée par Kurt Victoor.

Après la conclusion de ces présentations de start-ups, le sommet Meet the Media a invité huit investisseurs et responsables d’incubateurs à se présenter ainsi que leur entreprise afin d’attirer des partenaires potentiels en quête de financement. Il s’agissait de la Banque d’Investissement Européenne, VRT Sandbox (Belgique), Interlake & MediaTech Hub Potsdam (Allemagne), Founders Factory (Grande-Bretagne), NEXT Media Accelerator (Allemagne), Superangel VC (Estonie), Media Honeypot (Finlande) et Exit Academy (Royaume-Uni).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Florian Etcheverry)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy