email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2019 Prix

La Palme d'Or cannoise pour Parasite

par 

- CANNES 2019 : Le film du Sud-Coréen Bong Joon-ho s'adjuge le titre suprême. Des prix notamment pour Mati Diop, Antonio Banderas, Ladj Ly, Emily Beecham, Céline Sciamma, Jean-Pierre et Luc Dardenne

La Palme d'Or cannoise pour Parasite
Les gagnants, les membres du jury et les présentateurs des prix lors de la cérémonie de clôture (© Eliott Chalier/FDC)

Au terme d’une compétition d’un excellent niveau général à tel point qu’un nombre inhabituellement élevé de films pouvait envisager très sérieusement la victoire, le jury présidé par Alejandro González Iñárritu a entériné cette abondance en distinguant neuf longs métrages au palmarès, mais également en écartant certains des principaux favoris les plus renommés pour offrir de la lumière à l’audace, à la jeunesse et aux femmes. Mais c’est néanmoins un réalisateur plutôt chevronné qui l’a emporté avec un film très apprécié sur la Croisette par les critiques puisque la Palme d'Or du 72e Festival de Cannes a été décernée à Parasite du Sud-Coréen Bong Joon-ho. Avec cette comédie dramatique remarquable à tous points de vue et pour sa seconde participation en compétition, le cinéaste rapporte donc à son pays la première Palme de son histoire.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

En revanche, la surprise est venue avec le prestigieux Grand Prix attribué à un premier long métrage : Atlantique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mati Diop
fiche film
]
de la Franco-Sénégalaise Mati Diop. Mêlant réalisme et fantastique pour tisser à Dakar une intrigante parabole sur l’immigration, l’amour et la mort, ce film produit par Les Films du Bal, et coproduit par Arte France Cinéma, Cinekap (Sénégal) et Frakas Productions (Belgique), est vendu à l’international par mk2 Films

Le prix d'interprétation féminine a consacré l’actrice anglo-américaine Emily Beecham pour sa performance dans Little Joe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Hausner
fiche film
]
de l’Autrichienne Jessica Hausner. Produit par la société autrichienne Coop99 Filmproduktion avec la structure britannique The Bureau et les Allemands de Essential Filmproduktion, ce long métrage est vendu à l’international par Coproduction Office.

Le prix d’interprétation masculine a récompensé le très beau travail de l’Espagnol Antonio Banderas pour Douleur et Gloire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antonio Banderas
Q&A : Pedro Almodóvar
fiche film
]
de son compatriote Pedro Almodóvar (à qui la Palme d’Or échappe pour la 6e fois de sa carrière), un film produit par El Deseo

Avec Le Jeune Ahmed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Pierre et Luc Dardenne
fiche film
]
, les Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne ont ajouté une nouvelle récompense, le prix de la mise en scène, à leur très impressionnante collection cannoise (Palme d’Or en 1999 et 2005, Grand Prix en 2011, Prix du scénario en 2008, interprétation féminine en 1999 et masculine en 2002). Produit par Les Films du Fleuve avec les Français d’Archipel 35, France 2 Cinéma, Proximus et la RTBF, Le Jeune Ahmed est vendu par Wild Bunch

La production européenne a aussi été distinguée par le prix du Jury attribué ex-aequo à deux films : Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
du Français Ladj Ly (produit par SRAB Films et coproduit par Rectangle Productions et Lyly Films, vendu par Wild Bunch) et Bacurau [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kleber Mendonça Filho, Jul…
fiche film
]
des Brésiliens Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles (produit par les Français de SBS Productions et les Brésiliens de CinemaScópio, coproduit par Arte France Cinéma et par Globo Filmes, vendu par SBS).

Le prix du scénario a été remporté par la Française Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
, une production de Lilies Films en coproduction avec Arte France Cinéma et Hold Up Films, vendue à l’international par mk2 Films.

Une mention spéciale est venue enrichir le palmarès et elle a distingué It Must Be Heaven [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elia Suleiman
fiche film
]
du Palestinien Elia Suleiman, produit par les Français de Rectangle Productions avec Nazira Films, le Doha Film Institute, les Allemands de Pallas Film, les Canadiens de Possibles Média et les Turcs de Zeynofilm, et vendu par Wild Bunch. 

Quant à l’avenir, il est incarné cette année par le cinéaste guatémaltèque César Diaz qui s'est adjugé la Caméra d'Or (récompensant le meilleur premier long, toutes sélections confondues) avec Nuestras madres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Diaz
fiche film
]
(présenté à la Semaine de la Critique), un film déjà distingué par le prix SACD décerné dans la section parallèle. Produit par les Belges de Need Productions et coproduit par les Français de Perspective Films, ce long métrage est vendu par Pyramide.

Enfin, pour compléter la razzia européenne, c’est la coproduction greco-française La distance entre nous et le ciel de Vasilis Kekatos qui a gagné la Palme d’Or du court métrage.

Le palmarès :

Palme d'Or
Parasite - Bong Joon-ho (Corée du Sud)

Grand Prix
Atlantique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mati Diop
fiche film
]
 - Mati Diop (France/Sénégal/Belgique)

Prix de la mise en scène
Jean-Pierre & Luc Dardenne - Le Jeune Ahmed [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jean-Pierre et Luc Dardenne
fiche film
]
 (Belgique/France)

Prix d'interprétation féminine
Emily Beecham - Little Joe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Hausner
fiche film
]
(Autriche/Royaume-Uni/Allemagne)

Prix d'interprétation masculine
Antonio Banderas - Douleur et gloire [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Antonio Banderas
Q&A : Pedro Almodóvar
fiche film
]
 (Espagne)

Prix du meilleur scénario
Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
 - Céline Sciamma (France)

Prix du Jury
Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
 - Ladj Ly (France)
Bacurau [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kleber Mendonça Filho, Jul…
fiche film
]
 - Kleber Mendonça Filho & Juliano Dornelles (Brésil/France)

Mention spéciale
It Must Be Heaven [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Elia Suleiman
fiche film
]
 - Elia Suleiman (France/Allemagne/Canada/Turquie/Qatar)

Caméra d'Or
Nuestras madres [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Cesar Diaz
fiche film
]
- César Diaz (Belgique/France/Guatemala)

Palme d'Or du court métrage
The Distance Between Us and the Sky - Vasilis Kekatos (Grèce/France)
Mention spéciale
Monstruo Dios - Agustina San Martín (Argentine)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.