email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FINANCEMENTS Irlande / Luxembourg

Screen Ireland et le Fonds cinéma du Luxembourg lancent un fonds axé sur les femmes

par 

- L'objectif commun de ce fonds de co-développement entre les deux pays est de contrer la disparité entre les sexes dans l'industrie du film

Screen Ireland et le Fonds cinéma du Luxembourg lancent un fonds axé sur les femmes
Parvana, une enfance en Afghanistan de Nora Twomey, un des nombreux exemples de collaboration réussie entre l'Irlande et le Luxembourg

Screen Ireland et Film Fund Luxembourg ont récemment annoncé la création d’un nouveau fonds de co-développement tourné vers les réalisatrices. Cette initiative de financement a pour fin de co-développer un vaste éventail de nouveaux films écrits et/ou réalisés par des femmes, de soutenir la carrière de scénaristes-femmes et de réalisatrices pendant l'étape cruciale du développement d'un projet de film. Les objectifs principaux de cette entreprise commune sont de réduire la disparité entre les sexes dans le secteur du cinéma et sur le marché, et d'encourager une meilleure représentation des femmes dans l’industrie audiovisuelle. En parallèle, le fonds vise à encourager et faciliter les opportunités de coproduction entre les deux pays.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les projets éligibles pourront recevoir une aide au développement allant jusqu’à 40 000 €. Au total, le fonds dispose de 120 000 € pour cette année pilote, renouvelable pour deux ans si les deux agences s’accordent là-dessus. Ces dernières contribueront à parts égales au développement des longs-métrages sélectionnés.

Les projets soumis doivent avoir des producteurs en Irlande et au Luxembourg, de manière à pouvoir accéder aux fonds d’aide au développement dans les deux pays. Le premier appel à projets sera bientôt lancé, les décisions finales seront dévoilées en septembre. Un comité de sélection composé de représentants des deux agences, qui pourrait consulter également des experts internationaux, va évaluer toutes les demandes.

James Hickey, DG sortant de Screen Ireland, a accueilli chaleureusement la création de ce fonds : "Ce nouveau partenariat pour le développement de films avec le Luxembourg fait partie d’une grande série de programmes qui reflètent notre engagement à traiter le problème du manque de parité dans le cinéma irlandais et en terme de contenus audiovisuels en général. Le Luxembourg est un partenaire de coproduction de longue date pour l'Irlande, et nous sommes ravis de lancer un nouveau fonds de co-développement avec eux".

Guy Daleiden, le directeur de Film Fund Luxembourg, a ajouté : "Ce n’est pas un secret : les femmes sont sous-représentées dans l’industrie du cinéma, et c’est aussi le cas au Luxembourg. Cette incitation a été spécifiquement conçue pour traiter ce problème. J’ai hâte de cette collaboration avec nos amis irlandais, et de voir des projets excitants venus des deux pays".

La création de ce nouveau fonds de co-développement va sans nul doute renforcer le partenariat déjà existant entre les industries du film irlandaise et luxembourgeoise. Parmi les coproductions récentes entre les deux pays qui ont été encensées, on peut citer Black ’47 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lance Daly
fiche film
]
 de Lance Daly (2018), qui a très bien fonctionné au box-office, Parvana, une enfance en Afghanistan [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Nora Twomey (2017) et Le Chant de la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Tomm Moore
fiche film
]
 de Tomm Moore (2014).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy