email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

OSCAR 2020

Nouvelles règles pour le choix du candidat français à l‘Oscar

par 

- Le CNC dévoile un assouplissement des règles d'éligibilité des films etdes changements dans la composition de la commission de sélection

Nouvelles règles pour le choix du candidat français à l‘Oscar
Grâce à Dieu de François Ozon

"L'enjeu, c'est de renforcer la compétitivité de la France dans la course aux Oscars, qui accorde à notre cinéma une visibilité exceptionnelle". C’est ainsi que Frédérique Bredin, la présidente du CNC a annoncé deux évolutions dans le processus de sélection du représentant français dans la course à l'Oscar du meilleur film international (anciennement meilleur film en langue étrangère).

D’abord, les règles d'éligibilité des films seront assouplies. Jusqu'à présent, pour être désigné, un film devait être sorti en salles en France entre le 1er octobre de l’année précédente et le 30 septembre de l’année en cours. Désormais, l'organisation de sorties techniques (sept jours consécutifs) avant le 30 septembre sera autorisée pour les films dont la sortie en salles est prévue à une date ultérieure. Ces sorties exceptionnelles devront faire l'objet d'une demande de visa provisoire au CNC. "La commission de sélection aura davantage de choix, y compris parmi les films qui sortiront à l'automne, pour trouver le film idéal" explique Frédérique Bredin. De fait, les œuvres venant d’être présentées à Venise ou à Toronto pourront donc postuler et concurrencer les titres cannois et berlinois les plus en vue (comme cette année les primés Les Misérables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ladj Ly
fiche film
]
de Ladj Ly, Portrait de la jeune fille en feu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Céline Sciamma
fiche film
]
de Céline Sciamma et Grâce à Dieu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : François Ozon
fiche film
]
de François Ozon).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Changement également pour la composition de la commission de sélection. "Nous avons décidé de la modifier pour y intégrer davantage de professionnels qui ont une fine connaissance du marché américain" précise Frédérique Bredin. Deux cinéastes, deux producteurs et deux vendeurs internationaux seront donc désignés chaque année par le Ministre de la Culture sur proposition du CNC et rejoindront dans la commission les trois membres de droit (présidence d'UniFrance, direction générale déléguée du Festival de Cannes et présidence des César).

La nouvelle commission se réunira dans la seconde quinzaine de septembre pour désigner le prochain candidat français avec dans la ligne de mire la prochaine cérémonie des Oscars du 9 février 2020.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy