email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FIDMARSEILLE 2019

Plus de 125 films en vitrine au FIDMarseille

par 

- La cité phocéenne accueille du 9 au 15 juillet la 30e édition d’un festival toujours audacieux, avec parmi les têtes d’affiche Bertrand Bonello et Sharon Lockhart

Plus de 125 films en vitrine au FIDMarseille
The Whalebone Box d'Andrew Kötting

Le Miracle du Saint Inconnu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Marocain Alaa Eddine Aljem, découvert à la Semaine de la Critique cannoise, ouvrira ce soir la 30e édition du FIDMarseille qui présentera jusqu'au 15 juillet un programme très diversifié et comme toujours féru d’exploration artistique. Au menu brillent plus de 125 films issus de 35 pays, dont 33 premières mondiales et trois premières internationales dans ses quatre sections compétitives. Et cette année, le Festival International de Cinéma de la cité phocéenne décernera un Grand Prix d’honneur et rendra hommage au cinéaste français Bertrand Bonello et à la photographe et réalisatrice américaine Sharon Lockhart qui dispenseront également des masterclass.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi les 16 titres (dont 13 en première mondiale) participant à compétition internationale (évaluée par un jury présidé par Sharon Lockhart) se distinguent The Whalebone Box [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de l’Anglais Andrew Kötting, Cemetery [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Espagnol Carlos Casas (qui associe en production la France, le Royaume-Uni, la Pologne et l’Ouzbékistan), Derechos del hombre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Rodrigáñez
fiche film
]
de son compatriote Juan Rodrigañez, Carte de visite [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 du Français Michel Zumpf ou encore La imagen del tiempo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Jeissy Trompiz (produit par Cuba, le Venezuela et l’Italie).

Cette compétition internationale est complétée par cinq autres longs métrages (un libanais, un chilien, un brésilien, un mexicain et un japonais), par six moyen métrages (dont un portugais signé Leonor Noivo, un italien du duo Gaia FormentiMarco Piccarreda, un britannique avec Ghost Strata de Ben Rivers et un algéro-français de Narimane Mari) et par un court métrage franco-marocain.

Du côté de la compétition française (dont le jury sera présidé par l’actrice Agathe Bonitzer), 12 premières mondiales sont au menu dont Danses macabres, squelettes et autres fantaisies [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 du duo Pierre LéonRita Azevedo Gomes, Le Bel été [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 de Pierre Creton et Noli me tangere [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Christophe Bisson. A signaler également au rayon des longs métrages Chanson triste [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Louise Narboni, Attack The Sun [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Gwendal Sartre et Fabien Zocco, La mer du milieu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Jean-Marc Chapoulie, et Fendas [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Carlos Segundo.

Deux autres sections compétitives sont au menu du FIDMarseille, l'une pour les premiers films (avec entre autres Pagine di storia naturale de l’Italienne Margherita Malerba et Status and Terrain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Allemand Ute Adamczewski), et l'autre sous la houlette du Groupement National des Cinémas de Recherche avec notamment Ghost Tropic [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bas Devos
fiche film
]
du Belge Bas Devos (dévoilé à la dernière Quinzaine des Réalisateurs cannoise), Delphine et Carole Insoumuses [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Callisto Mc Nulty
fiche film
]
de Callisto Mc Nulty ou encore Chaos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sara Fattahi (Léopard d’Or de la compétition cinéastes du Présent l’an dernier à Locarno).

A noter également dans le très riche programme une projection en work-in-progress de Zorn de Mathieu Amalric (un portrait au gré de ses rencontres depuis 2009 avec le compositeur et musicien américain John Zorn), un Focus dédié au cinéaste taïwanais Tsai Ming-liang, ou encore une sélection de sept films dans le cadre de Doc Alliance, un partenariat unissant sept festivals européens (le FIDMarseille, les Danois de CPH:DOX, les Portugais de Doclisboa, les Allemands de DOK Leipzig, les Tchèques de Ji.hlava, les Polonais de Docs Against Gravity et les Suisses de Visions du Réel).

Enfin, les professionnels seront au rendez-vous les 11 et 12 juillet de 11e édition de la plateforme de soutien à la coproduction FIDLab (lire la news) avec tête d’affiche parmi les 14 projets sélectionnés, Heart of Light de Cynthia Beatt qui pourra compter sur Tilda Swinton au casting et Human Flowers of Flesh de l’Allemande Helena Wittmann (dont le premier long, Drift [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Helena Wittmann et Theresa…
fiche film
]
, avait été apprécié à la Semaine de la Critique vénitienne en 2017).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy