email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

NIFFF 2019 Prix

Extra Ordinary l'emporte haut la main au NIFFF

par 

- Cette comédie d'horreur par Enda Loughman et Mike Ahern a dominé le Neuchâtel International Fantastic Film Festival, raflant les deux prix principaux

Extra Ordinary l'emporte haut la main au NIFFF
Extra Ordinary d'Enda Loughman et Mike Ahern

Après neuf jours d'émotions intenses, le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) a mis fin à cette expédition vers les frontières du cinéma fantastique, à explorer le meilleur que le cinéma de l'imaginaire mondial a à proposer. Malgré la concurrence sérieuse des autres titres en lice, c'est la folle comédie aux accents fantasmagoriques Extra Ordinary [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, des Irlandais Enda Loughman et Mike Ahern, qui a décroché le prestigieux Prix H. R. Giger "Narcisse" du meilleur film (assorti de 10 000 francs suisses offerts par la Ville de Neuchâtel) et le Prix RTS du public, tout aussi convoité. Extra Ordinary s'annonce déjà comme un des films cultes de l'année. Le jury international de l'année se composait de la productrice française Anaïs Bertrand, de la réalisatrice allemande Katrin Gebbe, du producteur suédois Piodor Gustafsson, du scénariste espagnol Fernando Navarro et du cinéaste suisse Alexandre O. Philippe.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L'Algérien formé en France Amin Sidi-Boumédiène a obtenu pour Abou Leila [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(qui a fait sa première mondiale à la Semaine de la Critique de Cannes et a pour distributeur suisse Outside the Box) le Méliès d'argent du meilleur long-métrage fantastique européen, et le film américain Swallow [+lire aussi :
critique
fiche film
]
, de Carlo Mirabella-Davis, a raflé le Prix NIFFF de la critique internationale. Il s'agit de deux films esthétiquement puissants et thématiquement bizarres qui défient littéralement la notion même de film fantastique. Si Abou Leila confronte ses personnages à un voyage introspectif dans le désert, aux limites de la folie, c'est à l'intérieur de son propre corps que l'héroïne de Swallow retrouve sa liberté. Deux explorations de notre psyché et de ses paradoxes qui ne manquent certainement pas d'originalité.

De la folie explosive d'Extra Ordinary à la violence terriblement actuelle d'Abou Leila en passant par la beauté radicale et repoussante de Swallow, le palmarès du NIFFF salue toujours l'audacité créative rafraîchissante qui est le propre du meilleur du genre fantastique. Pour confirmer cette tendance, le jury international a voulu primer aussi l'équipe colorée de responsables décors constituée par Miguel Llansó, Anna-Liisa Liiver, Aitor et Fran Almuedo pour la folie aux limites de l'hystérie de Jesus Shows You the Way to the Highway [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Miguel Llansó
fiche film
]
.

Côté suisse, le projet Les Enfants terribles de Malou Briand et Raphaël Meyer (Box Productions) a gagné la session de pitch Fantastic Web Contest III organisée en partenariat avec la RTS. Le film entrera en tournage cet été de manière à faire sa première mondiale l'année prochaine au NIFFF.

Il faut souligner aussi la signature historique de la Charte SWAN pour l'égalité et l'inclusion dans les festivals de cinéma. Le NIFFF est le premier festival de cinéma fantastique à conclure ce pacte capital. C'est un signe d'ouverture supplémentaire pour un festival audacieux qui célèbrera l'année prochaine son importante vingtième édition.

Tout le palmarès :


Compétition internationale

Prix H. R. Giger “Narcisse” du meilleur film
Extra Ordinary [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Mike Aher et Enda Loughman (Irlande/Belgique)

Méliès d’argent du meilleur long-métrage fantastique européen
Abou Leila [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Amin Sidi-Boumédiène (Algérie/France/Qatar)

Prix NIFFF de la critique internationale
Swallow [+lire aussi :
critique
fiche film
]
- Carlo Mirabella-Davis (États-Unis/France)

Prix Imagine the Future des meilleurs décors
Miguel Llansó, Anna-Liisa Liiver, Aitor et Fran Almuedo - Jesus Shows You the Way to the Highway [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Miguel Llansó
fiche film
]
(Éthiopie/Espagne/Estonie)

Prix de la jeunesse Denis-De-Rougemont
Come to Daddy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Ant Timpson (Nouvelle-Zélande/Canada/Irlande/États-Unis)

Compétition asiatique

Prix du meilleur film asiatique
The Fable - Kan Eguchi (Japon)

Autres prix

Prix RTS du public
Extra Ordinary - Mike Ahern, Enda Lougham

Prix H. G. Giger “Narcisse” du meilleur court-métrage
Dispersion – Basile Vuillemin (Suisse)

Méliès d’argent du meilleur court-métrage fantastique européen
Dispersion – Basile Vuillemin

Prix Taurus Studio de l'innovation pour un court-métrage suisse
Hand in Hand – Ennio Ruschetti (Suisse)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.