email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France / Suisse / Belgique

Tournage imminent pour Virginie Efira dans Madeleine Collins

par 

- L’actrice est en tête d’affiche du 3e long d’Antoine Barraud. Une production Les Films du Bélier avec Close Up Films et Frakas, qui est vendue par Charades

Tournage imminent pour Virginie Efira dans Madeleine Collins
L'actrice Virginie Efira

Le 26 septembre débutera le tournage de Madeleine Collins, le 3e long d’Antoine Barraud après Les Gouffres [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(découvert à Locarno en 2012, au programme Cinéastes du présent) et Le Dos Rouge [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(dévoilé au Forum de la Berlinale 2015).

Au casting figurent la Belge Virginie Efira (nominée aux César et aux prix Lumières 2019 et 2017 de la meilleure actrice pour Un amour impossible [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Victoria [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
, et au César 2019 du meilleur second rôle pour Le Grand Bain [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, très appréciée récemment dans Sibyl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
; à l’affiche l’an prochain dans Police d’Anne Fontaine, Benedetta de Paul Verhoeven et Adieu Les Cons d’Albert Dupontel), le Français Bruno Salomone (Goal of the Dead [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, La Maison [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Brice de Nice [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), l’Espagnol Quim Gutiérrez (Goya 2007 de la révélation pour Azul [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, prix du meilleur second rôle cette année à Malaga pour Litus [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, apprécié aussi notamment dans Wùlu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Anacleto: Agente secreto [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), la star américaine Jacqueline Bisset et Nathalie Boutefeu (Les Yeux Clairs [+lire aussi :
critique
interview : Jérôme Bonnell
interview : Nathalie Boutefeu
fiche film
]
, La Permission de minuit [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Antoine Barraud et Héléna Klotz (L’Âge atomique [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Héléna Klotz
fiche film
]
), le scénario est centrée sur Judith qui mène une double vie entre la Suisse et la France. D’un côté, Abdel, avec qui elle élève une petite fille, de l’autre Melvil avec qui elle a deux garçons plus âgés. Peu à peu, cet équilibre fragile, fait de mensonges, de secrets et d’allers retours, se fissure dangereusement. Prise au piège, Judith choisit la fuite en avant, l’escalade vertigineuse… Une intrigue distinguée en 2017 par un prix spécial aux Prix du Scénario - ex Prix Sopadin).

Produit par Justin Taurand pour la société parisienne Les Films du Bélier (déjà partenaires du cinéaste pour Les Gouffres), Madeleine Collins est coproduit par les Suisses de Close Up Films et par les Belges de Frakas Productions. Préacheté par Canal+, Ciné+ et la RTS, le long métrage est aussi soutenu entre autres par Eurimages, la région Hauts-de-France (Pictanovo) et Cinéforom. Le tournage se déroulera du 26 septembre au 15 novembre, notamment dans les régions Hauts-de-France et Ile-de-France. La distribution en France sera assurée par UFO Distribution et Paname Distribution (qui seront associés pour l’occasion) et les ventes internationales sont pilotées par Charades.

Prix IFCIC 2017 de la jeune société de production indépendante, Les Films du Bélier lanceront le 25 septembre dans les salles françaises le documentaire Ne croyez surtout pas que je hurle [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Frank Beauvais (découvert cette année au Forum de la Berlinale) et comptent en post-production De nos frères blessés de Hélier Cisterne (lire l’article). Pour mémoire, leur filmographie inclut Diamantino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gabriel Abrantes, Daniel S…
fiche film
]
de Gabriel Abrantes et Daniel Schmidt (Grand Prix de la Semaine de la Critique cannoise en 2018) ou encore Réparer les vivants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Katell Quillévéré
fiche film
]
de Katell Quillévéré.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.