email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIÁN 2019 New Directors

Critique : Le Milieu de l’horizon

par 

- Delphine Lehericey revisite un classique du cinéma, le coming-of-age estival, et filme des héroïnes en lutte avec leurs sentiments, en pleine détresse caniculaire

Critique : Le Milieu de l’horizon
Laetitia Casta, Luc Bruchez et Thibaut Evrard dans Le Milieu de l’horizon

Après avoir notamment réalisé le documentaire Une cheffe et sa bonne étoile, la réalisatrice suisse installée en Belgique Delphine Lehericey revient au Festival de San Sebastián 6 ans après Puppy Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
avec Le Milieu de l’horizon [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Delphine Lehericey
fiche film
]
, le parcours initiatique d’un jeune garçon qui va apprendre à se saisir de sa liberté en voyant sa mère et les femmes qui l’entourent s’émanciper envers et contre tous. Le film est projeté dans la section New Directors.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

1976. Un été de fournaise et de sécheresse dans toute l’Europe. Dans la modeste ferme familiale, Gus, jeune garçon de 13 ans, sent bien que la chaleur n’affecte pas seulement les animaux ou les champs, mais vient aussi perturber le comportement des adultes qui l’entourent. En quelques mois, il aura définitivement laissé derrière lui l’innocence de l’enfance.

C’est un double mouvement qui se déploie au fil de ces quelques semaines qui vont changer la vie de Gus. D’un côté, son père (impressionnant Thibaut Evrard) voit son monde s’effondrer. Un monde rural, encore lié viscéralement à la terre, qui voit le spectre du profit et du capitalisme planer sur ses champs et ses étables. Le paysan, sommé de rattraper le train de la modernité, s’est lancé dans un élevage intensif (pour l’époque) de poules, qui va précipiter sa chute, et symboliser la dangereuse déconnexion de l’homme et la nature. Le milieu paysan, un milieu d’hommes, perd peu à peu ses repères. Les hommes d’ailleurs sont aux abois dans le film, cherchent leurs marques alors que tout ce qu’on leur a appris de leur place dans la société et de leurs rapports aux autres, et en particulier aux femmes, semble voler en éclats.

Les femmes justement sont quant à elles bien décidées à reprendre leur liberté sensuelle et intellectuelle, physique et politique. Peinant à s’épanouir dans cette ruralité en danger, lasse d’apporter les plats à table et de taire ses sentiments les plus profonds, la mère de Gus (bouleversante Laetitia Casta) observe avec une admiration qui va se muer en adoration le vent de liberté qui souffle sur la vie de son amie Cécile (Clémence Poesy, tout en retenue). De leurs côtés, la grande soeur de Gus et sa meilleure amie ne comptent pas s’en laisser compter et prennent leur destin en main.

Le jeune Luc Bruchez, une révélation, apporte sa vulnérabilité mais aussi sa force et sa bienveillance au personnage de Gus, spectateur du petit théâtre des adultes, mais acteur de sa prochaine révolution.

Ce vent chaud, aussi violent que libérateur, souffle sur l’écran grâce à l’image superbe concoctée par Christophe Beaucarne. Tourné en pellicule, le film exsude, plan après plan, la torpeur de cet été tropical. Une force mystérieuse, dévastatrice pousse les personnages dans leurs retranchements - et leur permet de renaître.

Sous ses abords classiques, le film, adapté d’un roman de Roland Buti, met en scène en filigrane un moment charnière de l’histoire récente, où les fondations du patriarcat tremblent sous le coup de la libération des femmes, mais aussi de l’avènement d’un capitalisme à outrance qui va broyer le coeur des hommes.

Le Milieu de l’horizon est produit par Box Productions (Suisse) et coproduit par Entre Chien et Loup (Belgique). Il est vendu à l’international par Be For Films. Outside The Box le sort le 2 octobre prochain en Suisse.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy