email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIAN 2019 Hors-compétition

Critique : Diecisiete

par 

- L'Espagnol Daniel Sánchez-Arévalo propose un road movie sympathique, simple et émouvant dont les héros sont deux frères qui n'arrivent pas à s'entendre

Critique : Diecisiete
Biel Montoro et Nacho Sánchez dans Diecisiete

Daniel Sanchez Arévalo  a présenté son avant-dernier film, La gran familia española [+lire aussi :
bande-annonce
making of
fiche film
]
, il y a six ans. Depuis, il est resté lié à la création, signant, par exemple, le roman La isla de Alice (finaliste au Prix Planeta 2015) et le scénario de Diecisiete [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Daniel Sanchez Arévalo
fiche film
]
, un road movie tourné en Cantabrie dont les héros sont deux frères qui ne sont pas si différents l'un de l'autre qu'ils le croient eux-mêmes et qui, à bord d’une caravane, partent en quête d’un chien appelé "mouton". Oui oui, messieurs dames, nous sommes de nouveau dans l’univers singulier de l'auteur de Gordos [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniel Sánchez Arévalo
interview : Entretien avec Daniel Sánc…
fiche film
]
et Primos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, où les relations personnelles, l’humour gentil et la décontraction s'imposent dans une intrigue qui, malgré son apparente simplicité et sa légèreté (dans d’autres latitudes, on appellerait l'oeuvre un "feel good movie"), évoque tout de même des sujets intimes qui touchent beaucoup de spectateurs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

À cette mission pour que le public s’identifie petit à petit avec les personnages a priori bourrus du film contribuent les dialogues, globalement aussi brillants et ingénieux que naturels et des acteurs – peu connus : le duo est formé par Biel Montoro (vu dans Nieve negra [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, par exemple) et Nacho Sánchez, pour la première fois sur le grand écran après avoir été acclamé pour son précédent travail au théâtre – qu'on voit vivre des misères quotidiennes et des désastres banals dans lesquels on peut tous se retrouver, le tout avec une mise en scène simple, presque de l'ordre du téléfilm, mais qui s’harmonise parfaitement avec l’histoire racontée et les situations décrites.

L'ensemble est complété par des personnages secondaires efficaces (on retrouve notamment Itsaso Arana, après La virgen de agosto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jonás Trueba
fiche film
]
) et une photographie (par Sergi Vilanova, responsable des images de Las leyes de la termodinámica [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mateo Gil
fiche film
]
) qui capture l’humidité, la beauté et la verdeur du nord de l’Espagne. Le titre Diecisiete (dix-sept, ndlt.) fait référence à l’âge de son héros, Hector, un garçon réservé, solitaire et renfermé qui, en se chargeant seul du dressage d'un chien recueilli par une société de protection des animaux, commence à s’ouvrir au monde. Quand le toutou est donné en adoption, le jeune homme s'échappe du centre pour mineurs où il est pensionnaire, prêt à le retrouver à tout prix. C'est là que son grand frère Ismael, avec lequel il ne communique pas aussi bien qu’on pourrait l’espérer, va jouer un rôle fondamental.

Les animaux font également partie de l’intrigue de ce film, qui évoque le droit universel de tous les êtres vivants à être aimés et respectés (quelle que soit leur race, leur espèce ou leur âge), les familles atypiques, la peur de la paternité (consciente ou pas) et ces petites tares psychologiques dont souffrent toujours les personnages du cinéma de Daniel Sanchez Arévalo.

Diecisiete a été produit par Atípica Films pour Netflix. Le film va sortir dans les cinémas espagnols le 4 octobre, distribué par A Contracorriente Films, quelques jours avant d'être disponible sur le service de streaming, le 18 octobre.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.