email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

ASTRA 2019

Critique : Teach

par 

- Ce film d'Alex Brendea sur le système de l'éducation roumain a gagné le Prix du meilleur documentaire roumain au Festival Astra

Critique : Teach
Dorin Ioniţă dans Teach

Le documentaire Teach du réalisateur roumain Alex Brendea, dévoilé en première mondiale à la 26e édition du Festival Astra, où il a remporté le prix du meilleur documentaire roumain (lire l'article), va être présenté au public international à l’occasion du Festival international du documentaire de Ji.hlava, où il est en lice dans la section Between the Seas.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Il y a peu de documentaire où la réalisation est aussi discrète qu’elle l'est dans ce film, et peu de documentaires où la psychologie du personnage principal est explorée avec autant de respect. Parfois, la considération qu'a le réalisateur pour la sensibilité de son sujet pourrait bien constituer un défaut, mais pas dans Teach, un documentaire qui fait la lumière à la fois sur les manquements du système éducatif roumain et sur un marginal qui propose une solution très personnelle à une approche démodée de l’enseignement.

Ce film n’est pas une radiographie du système éducatif roumain en tant que tel, c’est plutôt un commentaire par l’espace négatif. C'est l'histoire de Dorin Ioniţă, un enseignant en mathématiques qui s’est rendu compte, il y a une décennie, qu’il n’accomplirait jamais rien de l’intérieur du système, de sorte qu’il a arrêté d’enseigner dans en école et qu’il a ouvert un centre de tutorat très informel dans sa propre maison, dans une petite ville de la province roumaine. Nous le voyons entouré par des élèves de différents âges, qui prennent studieusement des notes dans leur cahier. L'enseignant, rond et jovial, avec un sens de l'autodérision et une franchise désarçonnante, semble parvenir à les transformer en une équipe qui joue un grand match où le trophée est la connaissance.

Peu de documentaires parviennent à nous donner plus d’espoir que Teach. Le film plonge dans le sens véritable de l’enseignement et explore comment l’influence d’un modèle, ainsi qu'un petit coup de coude dans un sens ou dans l’autre, peut changer la vie d’un jeune. Dans les marges d’un système éducatif qui est comme une photocopieuse fabriquant des esprits imprimés de la même information, Ioniţă est un peintre talentueux, attentif. Il sait que chaque toile est différente et il agit en fonction.

Mais Teach ne parle pas des mathématiques et pas exactement d’enseignement non plus. Teach est un film sur la compréhension et sur le tango parfois compliqué entre deux personnes très différentes qui essaient de se caler sur le même rythme. C’est franchement émouvant de voir combien, guidé par Ioniţă, chaque étudiant trouve ses marques, un endroit pour commencer à construire ses connaissances. En regardant Teach, on comprend vraiment que chaque problème a une solution.

Sans devenir un ambassadeur des maths, Ioniţă vante les mérites de la structure et de l’ordre, du planning et de la déconstruction des problèmes pour trouver des solutions. Parfois, il parle d’équations, de fonctions et de logarithmes, mais c’est juste parce que ses élèves doivent étudier tout cela. Son message s’élève au-dessus de ces détails spécifiques, ouvrant un parapluie qui couvre tous les champs de l’étude.

Dans un monde idéal, Teach serait projeté devant tous nos enseignants, parce que c’est un film qui montre avec humour et de manière touchante qu’enseigner ne consiste pas à fournir des informations, mais avant-tout à comprendre. Cachés derrière des cursus prolixes, démodés, une quantité de travail incroyable à couvrir et tout un tas de frustrations, les enseignants normaux semblent oublier ceci, qui est l'essence de l’enseignement. C’est une bonne chose que Ioniţă soit là pour leur rappeler leur vocation, et aussi les magnifiques gratifications qu'on reçoit quand on fait métier d’ouvrir les esprits (et les âmes) des jeunes.

Teach été produit par la société roumaine Luna Film. Ce documentaire sortira sur les écrans nationaux en 2020.

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.