email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ France / Allemagne / Suisse

Full Circle Lab Upper Rhine dévoile sa sélection

par 

- Ce nouveau programme de développement de longs-métrages a sélectionné six projets de longs-métrages ayant des liens étroits avec le Haut-Rhin et les régions voisines

Full Circle Lab Upper Rhine dévoile sa sélection
The Entertainers d'Aline Fischer (© Charlotte Emilie Terrier)

Full Circle Lab Upper Rhine (FCL Upper Rhine), lancé il y a deux mois, est un nouveau programme d’une durée d’un an pour le développement de projets de longs-métrages dont l'objectif est de soutenir six longs-métrages de fiction en lien étroit avec la région du Haut-Rhin (la Région du Grand-Est en France, le Baden-Württemberg en Allemagne et Bâle en Suisse). L’initiative invite les scénaristes, réalisateurs et producteurs d’Allemagne, de France ou de Suisse, à soumettre des projets de premier ou deuxième film. Le programme est soutenu par le land du Baden-Württemberg, la Filmakademie of Ludwigsburg en Allemagne, la Région Grand-Est, la ville de Strasbourg et le Canton de Bâle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

FCL Upper Rhine, qui va commencer au début de l’année et se prolongera jusqu’en décembre prochain, comprend deux ateliers en résidence : le premier, organisé à Ludwigsburg à la mi-février 2020, se concentrera sur l’analyse des traitements et les bases de la récriture ; le deuxième, tenu début juillet 2020 près de Strasbourg, sera dédié à l'analyse des scénarios. Ensuite, une présentation publique aura lieu dans le cadre du Forum Alentours – Rheinisches Koproduktionstreffen à Strasbourg, accompagnée de suivis individualisés. Un des projets aura la possibilité de participer à une résidence de trois semaines à Pop Up Film Residency. FCL Upper Rhine vise aussi à améliorer les outils de récriture des scénarios et à offrir une visibilité internationale potentielle aux projets sélectionnés.

Les six projets sélectionnés sont les suivants :

The Champion, écrit et réalisé par Victor Dekyvère, co-scénarisé par Rémi Giordano et Eléonore Gurrey, en collaboration avec Agnès Feuvre, suit une jeune championne d’équitation sur le point de se qualifier pour la finale du Championnat du monde de saut d'obstacles. Elle rencontre alors un jeune admirateur et ancien cavalier dont l'attention va réveiller sa sensualité. Le projet, produit par Laurine Pelassy pour la société française Les Films de la Capitaine, a reçu un soutien au développement du CNC.

The Entertainers, écrit et scénarisé par Aline Fischer, est son deuxième métrage après Meteor Street [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. C’est une histoire d’amour qui se déploie dans l'univers du théâtre de rue, où une artiste farceuse qui fait des tours de magie et de passe-passe en duo attire l’attention d’un réalisateur connu qui cherche une bonne histoire. Le film est produit par Mustafa Dok pour la société allemande Bredok Film Produktion.

In the Barn, scénarisé et réalisé par la débutante Anna Thommen, suit trois générations de gens de la même famille, trois membres en particulier, tous vivant dans le même petit village suisse, mais à des moments différents de l’Histoire. Thommen vient de la zone rurale qu'on verra dans le film. Elle a reçu plusieurs prix pour son documentaire de fin d’études, Unknown Territory [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
. In the Barn est produit par Stefan Eichenberger, de la société suisse Contrast Film.

Liisa & Olavi, scénarisé et réalisé par le débutant finlandais résidant à Paris Mikael Marignac, présente le personnage de Liisa, qui vit en France avec son jeune frère Olavi. Incapable de l’aider dans son combat contre l’alcoolisme, Liisa décide de ramener son frère dans leur petite ville natale, en Finlande. Cette production du producteur acclamé Philippe Avril (Les Films de l'Étranger), est une production entre la France et la Finlande.

Mascha, réalisé par John Kolya Reichart (Anton’s Fest) sur un scénario de Carl Gerber (24 semaines [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Anne Zohra Berrached
fiche film
]
), est le portrait d’une cinquantenaire énergique qui fait face au retour à la maison de son fils bipolaire avec son fils à lui et aux challenges que cela va emporter. Le film est produit par Julia Wagner de la société berlinoise Heartwake Films, qui a étudié, comme l'auteur, à la Filmakademie Baden-Württemberg.

Wild Encounters, scénarisé et réalisé par la débutante Sarah Arnold, co-écrit par Olivier Seror, est une histoire de détective qui se passe dans un coin perdu du nord-est de la France, où un policier se voit confier une enquête sur un fermier impliqué dans une affaire de trafic illicite de sanglier. Ce titre, qui a déjà obtenu le soutien du CNC, de la Région Île-de-France et de la Région Grand-Est, est produit par Helen Olive et Martin Bertier pour la société hexagonale 5A7 Films.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.