email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France

Haute couture de Sylvie Ohayon en post-production

par 

- Nathalie Baye, Lyna Khoudri et Pascale Arbillot au casting du second long de la cinéaste. Une production Les Films du 24 vendue par Orange Studio

Haute couture de Sylvie Ohayon en post-production
Les actrices Nathalie Baye, Lyna Khoudri et Pascale Arbillot

Le tournage de Haute couture de Sylvie Ohayon s’est terminé le 19 décembre dernier. Pour son second long métrage après Papa Was Not a Rolling Stone [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2014), la cinéaste a réuni en tête d’affiche Nathalie Baye (sept fois nominée au César de meilleure actrice avec deux titres en 1983 et 2006, gagnante aussi des César 1981 et 1982 du meilleur second rôle, catégorie dans laquelle elle a été nominée en 2017 pour Juste la fin du monde [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
; appréciée récemment dans Les Gardiennes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Xavier Beauvois
fiche film
]
et qui vient de tourner aussi dans Garçon Chiffon), Lyna Khoudri (meilleure actrice Orizzonti à Venise en 2017 pour Les Bienheureux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, tête d’affiche de Papicha [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Mounia Meddour
fiche film
]
, remarquée également dans la série Les Sauvages et en salles le 22 janvier prochain dans Qu’un sang impur…) et Pascale Arbillot (à son avantage entre autres dans Guy [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Les Petits Mouchoirs [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Une pure affaire [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, et que l’on verra l’an prochain dans Mon cousin, Miss et Les Apparences).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par Sylvie Ohayon avec Sylvie Verheyde (Stella [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Madame Claude), le scénario est centré sur Jade, 20 ans, qui arrache un jour un sac dans le métro parisien. Alors qu’elle en découvre le contenu, elle comprend qu’elle vient de dépouiller une ouvrière d'un milieu similaire au sien. Prise de remord, elle se rend au domicile de la femme qu’elle a volée afin de lui restituer ses effets. En sonnant à la porte d’un pavillon de banlieue, Jade rencontre Esther, femme d’une soixantaine d’années. Cette dernière, qui finit sa carrière de première d'atelier au sein de la maison Dior, pas dupe pour deux sous, propose alors à la jeune fille de lui transmettre ce geste de la couture, sa seule richesse, en vérité.

Produit par Olivier P. Kahn pour Les Films du 24, Haute couture est coproduit par Les Productions du Renard et par Jouror Productions. Préacheté par OCS, le long métrage bénéficie du soutien de la région Île-de-France (où s’est déroulé le tournage du 8 novembre, au 19 décembre), des Soficas Cofimage et SofiTVCiné, et la Maison Dior. La distribution France sera pilotée par UGC et les ventes internationales par Orange Studio.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy