email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / REVIEWS Autriche

Critique : Safety123

par 

- Dans ce film de Julia Gutweniger et Florian Kofler, il vaut mieux être prudent, au risque de le regretter après...

Critique : Safety123

Bien que Safety123 [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
– projeté à DOK Leipzig dans le cadre de la Compétition Next Masters pour finalement remporter la Colombe d'or, n'amène rien de bien nouveau sous le soleil en matière de documentaire d'observation, on a tout de même l'impression de découvrir quelque chose avec ce film lent, fruit de la collaboration de Julia Gutweniger et Florian Kofler. C'est présent dans les origines du film : apparemment inspirés par des murs à drôle d'allure sur lesquels ils sont tombés un jour dans la région des Alpes (l'histoire est vraie), les réalisateurs ont décidé de se pencher de plus près sur tout ce système conçu pour, eh bien tenir la nature capricieuse à distance, ou du moins augmenter ses chances de résister aux nombreuses surprises qu'elle réserve.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ces infrastructures restent assez mystérieuses, car personne ne se met à y penser vraiment s'il peut l'éviter, à moins qu'une catastrophe ne survienne, qu'il s'agisse d'une avalanche, d'un glissement de terrain ou d'une chute de neige vraiment impressionnante. D'une certaine manière, ce petit film sans commentaires célèbre l'incapacité des gens à abandonner, quand il est question de survie – tout le monde ici passe son temps à anticiper l'avenir, à faire des calculs, à mener des tests et à essayer de se préparer, et même si ça ne marche pas, au moins ils peuvent aller se coucher chaque soir en se disant qu'ils ont fait de leur mieux. En effet, malgré toutes les nouvelles technologies et les efforts employés, ce genre d'entreprise paraît néanmoins sans fin, un peu comme celle de Sisyphe ou d'un autre pauvre type de la mythologie dont toute l'existence dépend des caprices d'un dieu cruel.

Le travail sur le son est intéressant, mais on a du mal à situer le sentiment exact que Gutweniger et Kofler essaient d'obtenir, et bien que le sujet ne soit pas drôle du tout, on voit qu'ils ont aussi le sens de l'humour. Ils semblent réellement fascinés par leur sujet, ainsi que par ces gens qui essaient littéralement de contenir les montagnes mais se rendent compte que leurs efforts ont des limites. Leur intérêt ne sera clairement partagé que par très peu de gens dans le public ; pour dire les choses brutalement, regarder des pierres tomber selon un certain angle n'est passionnant que dans une certaine mesure. Mais il y a des moments où ils font mouche, notamment dans les scènes où un couple apprend comment annoncer correctement le pire aux familles en deuil, ou dans celle où on voit une communauté locale prier pour sa sûreté en inaugurant un nouveau bassin de rétention, demandant au ciel de "protéger nos terres des inondations et tempêtes". Ils savent parfaitement qu'au bout du compte, leur prière pourrait bien s'avérer aussi utile que n'importe quelle étendue d'eau artificielle, car on peut se préparer autant qu'on veut, on est rarement prêt quand le besoin se présente vraiment.

Safety123, coproduction entre l'Italie et l'Autriche réalisée par Julia Gutweniger et Florian Kofler, a été produit par les réalisateurs pour Villa Mondeo.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.