email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX Suisse

Quatre nominations aux Prix du cinéma suisse pour Le Milieu de l’horizon

par 

- Ce sont les films de fiction, étonnamment peut-être, qui ont collecté le plus de nominations pour les Prix du cinéma suisse 2020

Quatre nominations aux Prix du cinéma suisse pour Le Milieu de l’horizon
Le Milieu de l’Horizon de Delphine Lehericey

Parmi les 69 films inscrits, visionnés et discutés par près de 450 membres de l’Académie du cinéma suisse, beaucoup ont été nominés dans plusieurs catégories (sur les 11 existantes au total) des Prix du cinéma suisse : Le Milieu de l’horizon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Delphine Lehericey
fiche film
]
de Delphine Lehericey, produit par Elena Tatti de la société romande Box Productions avec la maison belge Entre Chien et Loup, Baghdad In My Shadow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Samir, qui a fait sa première mondiale à Locarno, le très débattu Paradise War – The Story of Bruno Manser [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Niklaus Hilber
fiche film
]
de Niklaus Hilber, One-way to Moscow de Micha Lewinsky, film d'ouverture des Journées de Soleure 2020, et deux documentaires par des réalisatrices, The Journey – A Story of Love [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de la jeune Fanny Bräuning et le fascinant Where We Belong [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jacqueline Zünd.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Avec ses quatre nominations, dans les catégories meilleur film de fiction, meilleur scénario (Joanne Giger), meilleur interprète masculin (pour le tout jeune débutant Luc Bruchez, Gus dans le film) et meilleure musique de film (Nicolas Rabaeus), Le Milieu de l’horizon devrait s'illustrer à la cérémonie de remise des prix qui se tiendra le 27 mars dans la Halle 622 de Zurich. Paradise War – The Story of Bruno Manser, One-way to Moscow et Baghdad In My Shadow, également en lice pour le prix du meilleur film de fiction, suivent le favori de près avec trois nominations chacun : au-delà du trophée suprême, Paradise War – The Story of Bruno Manser concourt également pour le prix du meilleur acteur (grâce à l'interprétation de l'étoile naissante du cinéma helvétique Sven Schelker) et du meilleur montage (Claudio Cea), One-way to Moscow pour les prix du meilleur scénario (Plinio Bachmann, Barbara Sommer, Micha Lewinsky) et de la meilleure interprétation féminine (Miriam Stein), Baghdad In My Shadow pour les prix du meilleur montage (Jann Anderegg) et du meilleur scénario (auteur : Samir lui-même). Une seule nomination, mais pas la moindre, a distingué Les Particules [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blaise Harrison
fiche film
]
de Blaise Harrison, qui espère lui aussi être couronné meilleur film de fiction.

Du côté des documentaires, les films précités dominent la course, The Journey – A Story of Love avec des citations dans les catégories meilleur documentaire, meilleure musique de film et photographie, Where We Belong avec des nominations dans les deux premières catégories également, ainsi que dans celle du meilleur montage. Ils sont talonnés par Al-Shafaq - When Heaven Divides d'Esen Isik (en lice pour le Prix de Soleure 2020 ; nominations pour le prix de l'interprétation féminine pour Beren Tuna et de la photographie pour Gabriel Sandru) et The Working Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du jeune Hans Kaufmann (meilleure interprétation masculine pour Joel Basman et meilleur second rôle pour deux de ses sujets, Cecilia Steiner et Andrea Zogg. Les concurrents de The Journey – A Story of Love et Where We Belong dans la catégorie meilleur documentaire sont African Mirror [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Mischa Hedinger, L’Île aux oiseaux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maya Kosa et Sérgio da Costa
fiche film
]
des jeunes Maya Kosa et Sergio da Costa et Madame [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Riethauser.

Reste à attendre deux mois pour connaître le verdict.

Liste des nominés aux Prix du cinéma suisse 2020 :

Meilleur film
Baghdad In My Shadow [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Samir (Suisse/Allemagne/Royaume-Uni/Irak)
Paradise War – The Story of Bruno Manser [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Niklaus Hilber
fiche film
]
- Niklaus Hilber (Suisse/France)
Le Milieu de l’horizon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Delphine Lehericey
fiche film
]
- Delphine Lehericey (Suisse/Belgique)
Les Particules [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Blaise Harrison
fiche film
]
- Blaise Harrison (France/Suisse)
One-way to Moscow - Micha Lewinsky

Meilleur documentaire
African Mirror [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Mischa Hedinger
The Journey – A Story of Love [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
- Fanny Bräuning
L’Île aux oiseaux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maya Kosa et Sérgio da Costa
fiche film
]
- Maya Kosa, Sergio da Costa
Madame [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Stéphane Riethauser
Where We Belong [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
- Jacqueline Zünd

Meilleur film d’animation
Average Happiness - Maja Gehrig (court-métrage)
Kids - Michael Frei (court-métrage)
Le renard et l’oiselle - Samuel Guillaume, Frédéric Guillaume (court-métrage)

Meilleur scénario
Samir - Baghdad In My Shadow
Joanne Giger - Le Milieu de l’Horizon
Plinio Bachmann, Barbara Sommer, Micha Lewinsky - One-way to Moscow

Meilleur interprète féminine
Miriam Stein - One-way to Moscow
Sabine Timoteo – Tambour battant
Beren Tuna – Al-Shafaq – When Heaven Divides

Meilleur interprète masculin
Joel Basman - The Working Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]

Luc Bruchez - Le Milieu de l’Horizon
Sven Schelker - Paradise War – The Story of Bruno Manser

Meilleure interprétation dans un second rôle
Antonio Buil – Insoumises [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Suisse/Cuba)
Cecilia Steiner - The Working Man
Andrea Zogg - The Working Man

Meilleure musique de film
Olivia Pedroli - The Journey – A Story of Love
Nicolas Rabaeus - Le Milieu de l’Horizon
Thomas Kuratli - Where We Belong

Meilleure photographie
Gabriel Sandru - Al-Shafaq – When Heaven Divides
Pierre Mennel - The Journey – A Story of Love
Basil Da Cunha - O fim do mundo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Basil Da Cunha
fiche film
]

Meilleur montage
Jann Anderegg - Baghdad In My Shadow
Claudio Cea - Paradise War – The Story of Bruno Manser
Gion-Reto Killias - Where We Belong

Meilleur film de fin d'études
Isola - Aurelio Buchwalder
Nachts sind alle Katzen grau - Lasse Linder
Still Working - Julietta Korbel

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy