email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

BERLINALE 2020 EFM

Be For Films mise sur Mare au Panorama de la Berlinale

par 

- La structure pilotée par Pamela Leu vend le nouveau film de la Suissesse Andrea Štaka, en tête de gondole d’un line-up très dense incluant les prochains Elie Wajeman, Ève Deboise et Éric Gravel

Be For Films mise sur Mare au Panorama de la Berlinale
Mare d'Andrea Štaka

L’European Film Market de la 70e Berlinale (du 20 février au 1er mars) s’annonce particulièrement actif pour la société de ventes internationales Be For Films, dirigée par Pamela Leu et filiale belge du groupe français Playtime qui négociera pour 16 titres en projection ou à venir. Parmi eux se distingue Mare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Staka
fiche film
]
de la Suissesse Andrea Štaka (couronnée avec Fräulein [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
par le Léopard d’Or 2006 à Locarno où elle avait aussi été sélectionnée en compétition en 2014 avec Cure - La vie d’une autre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Staka
fiche film
]
) qui fera sa première mondiale au Panorama.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Écrit par la réalisatrice (qui avait également co-signé Mary Reine d’Ecosse [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), le scénario est centré sur Mare qui n’a jamais pris l’avion bien qu’elle habite juste à côté de l’aéroport avec son mari et leurs trois enfants adolescents. Elle aime sa famille et en prend soin, mais parfois elle se sent aussi comme une étrangère dans son propre foyer. Qui sont ces gens dont elle partage la vie ? Mare se surprend à contempler les avions qui passent au-dessus d’elle, aspirant au changement et à l’inconnu. Et quand un jeune homme emménage dans la maison voisine, elle décide de mettre son existence à l’épreuve… Interprété par Marija Škaričić (Shooting Star 2011 de l’European Film Promotion, à l’affiche des deux précédents films d’Andrea Štaka et aussi appréciée dans Mother of Asphalt [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Bonté divine [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Vinko Bresan
fiche film
]
), Goran Navojec, Mateusz Kościukiewicz et Mirjana Karanović, Mare a été produit par Thomas Imbach et par la cinéaste pour la société suisse Okofilm Productions et par Tena Gojić pour les Croates de Dinaridi.

Au line-up Be For Films pointent également trois films français à suivre de près : Médecin de nuit d’Elie Wajeman (avec Vincent Macaigne, Sara Giraudeau et Pio Marmaï au casting – lire l’article) qui vient d’entrer en post-production, Petite leçon d’amour d’Ève Deboise (avec Laetitia Dosch et Pierre Deladonchamps en tête d’affiche – news) qui est en fin tournage, et Être en mouvement d’Éric Gravel (remarqué en 2017 avec son premier long, Crash Test Aglaé [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui entrera en tournage en avril avec Laure Calamy dans le rôle principal.

Au rayon des longs métrages qui feront ultérieurement leurs premières de matché figurent Just Kids du Français Christophe Blanc (article - sortie France le 22 avril), La Forêt de mon père de la Belge Vero Cratzborn (qui sera lancé dans les salles de l’Hexagone le 27 mai) et La Dernière Tentation des Belges de son compatriote Jan Bucquoy.

À Berlin, Be For Films organisera des projections de marché pour des titres passés récemment par Rotterdam (Filles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anne Paulicevich et Frédér…
fiche film
]
du duo Anne Paulicévich - Frédéric Fonteyne, Tench [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Patrick Toye, Cleo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
d’Eva Cools), Venise (The End of Love [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Keren Ben Rafael), Toronto (The Barefoot Emperor [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jessica Woodworth
fiche film
]
de Jessica Woodworth et Peter Brosens) ou encore Tokyo (Vers la bataille d’Aurélien Vernhes-Lermusiaux), le tout sans oublier Kuessipan de la Canadienne Myriam Verreault et le documentaire français Petites danseuses [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 d’Anne-Claire Dolivet.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.