email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique / France

Adèle Exarchopoulos hôtesse de l’air pour le premier long d’Emmanuel Marre, Carpe Diem

par 

- Le réalisateur des très remarqués court métrages D’un château l’autre et Le Film de l’été passe au long avec une variation sur le thème de la vie low cost

Adèle Exarchopoulos hôtesse de l’air pour le premier long d’Emmanuel Marre, Carpe Diem
L'actrice Adèle Exarchopoulos

Le réalisateur Emmanuel Marre se lance d’ans l’aventure du long métrage avec Carpe Diem, dont le tournage a débuté ce lundi. Il entraine avec lui la comédienne française Adèle Exarchopoulos (Palme d’or pour La Vie d’Adèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Abdellatif Kechiche
fiche film
]
, vu récemment dans Le Fidèle [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michael Roskam
fiche film
]
, Sibyl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Justine Triet
fiche film
]
et Revenir [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), qui incarnera son héroïne, Cassandre, 26 ans, hôtesse de l'air dans une compagnie low-cost. Elle vit au jour le jour et passe de vol en fête sans lendemain. Comme pseudo Tinder, elle a choisi Carpe Diem. Elle se reconnaît pleinement dans la devise de sa compagnie "Le monde n'attend pas".

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le cinéaste s’est fait remarqué avec ses courts métrages, notamment Le Film de l’été, découvert à Berlin et Prix Jean Vigo en 2017, puis D’un château l’autre, présenté au Festival de Locarno, où il remporta le Pardino d’oro. Le film retraçait le compagnonnage inattendu d’un jeune étudiant boursier dans une grande école parisienne et d’une vieille dame handicapée, sur fond de campagne présidentielle, de complexe d’infériorité sociale et de soif d’émancipation. Un style bien affirmé, un cinéma ancré dans le réel, dans ce qu’il a de plus trivial et de plus bouleversant. Un genre hybride, saisi à la volée, que l’on devrait retrouver dans Carpe Diem.

Le film se tourne en deux phases, un mois de tournage entre la Wallonie et Lanzarote jusqu’à mi-mars, puis un mois de tournage en juin entre la Belgique, Lanzarote, Paris et Dubaï. Aux côtés d’Adèle Exarchopoulos, on retrouve Alexandre Perrier, également coproducteur du film, et la jeune comédienne belge Mara Taquin vue récemment dans Hors normes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et que l’on verra bientôt dans La Ruche de Christophe Hermans, ainsi que de nombreux comédiens non-professionnels.

Le film est produit en Belgique par Benoît Roland pour Wrong Men, à qui l’on doit récemment Lola vers la mer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Micheli
fiche film
]
de Laurent Micheli, et dont on attend bientôt les prochains films de Rachel Lang (Mon Légionnaire) et Leos Carax (Annette). Il est coproduit en France par Kidam. Le film sera vendu à l’international par Charades, distribué en Belgique par Cinéart, et en France par Condor.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.