email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / CRITIQUES Italie

Critique : Sono innamorato di Pippa Bacca

par 

- Dans cet émouvant documentaire, Simone Manetti évoque le dernier voyage de l'artiste milanaise Pippa Bacca et, surtout, son puissant message de paix

Critique : Sono innamorato di Pippa Bacca

On commence par la fin, dans le beau documentaire de Simone Manetti dédié au dernier voyage de l’artiste Pippa Bacca, tragiquement interrompu en mars 2008. D’emblée, les titres de journaux qui ouvrent le film informent le spectateur de sa disparition, puis de la découverte du corps d’une femme brutalement assassinée en Turquie, vêtue d'une robe de mariée. Mais ce que va faire Sono innamorato di Pippa Bacca [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
pendant les 70 minutes qui suivent, c’est oublier cet épilogue tragique pour célébrer la vie et les œuvres de cette jeune artiste milanaise, notamment cette extraordinaire performance intitulée "Mariées en voyage" à travers laquelle Pippa Bacca (de son vrai nom Giuseppina Pasqualino di Marineo)  a voulu apporter un message très fort de paix et de confiance dans des pays frappés par la guerre et pendant laquelle elle a, au lieu de cela, trouvé la mort.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
sofia_meetings_internal

Aller de Milan jusqu’à Jérusalem en auto-stop, à travers onze pays tous théâtres de conflits armés, habillées comme des mariées : voilà la mission que s'étaient fixée Pippa Bacca et son ami artiste Silvia Moro. Le message était d’unir les peuples, de célébrer la vie (à chaque étape, Pippa rencontrait des obstétriciennes et leur lavait les pieds, en signe de reconnaissance pour leur rôle qui est de faire naître les enfants) et de démontrer qu’"en faisant confiance aux personnes, on ne peut recevoir que du bien". Simone Manetti, déjà auteur d’un autre beau portrait de femme (Ciao amore, vado a combattere [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), assemble des images inédites filmées par les deux artistes au cours de leur voyage avec des interviews réalisées par lui des quatre sœurs et de la mère de Pippa. Il nous livre ainsi un récit entièrement au féminin où se démarque l'excentricité de cette famille (avec ses vacances en camionnette, une tente montée sur le toit, ses voyages à pied et en auto-stop, les cinq sœurs étant habillées pareil pour "mieux les avoir à l'oeil"), un milieu dont ne pouvait que ressortir une personnalité tout aussi excentrique – Pippa était en outre la nièce de Piero Manzoni, connu dans le monde pour sa célèbre Merde d’Artiste.

Dans le documentaire, on entend aussi le témoignage de son ancienne compagne d’aventures, Silvia Moro. C’est elle qui nous raconte la difficulté, les craintes et les premiers désaccords qui ont émergé au fil des jours entre les deux artistes, surtout par rapport au fait de pouvoir choisir ou non qui les prenait en stop. Pour Bacca, faire la différence entre les automobilistes aurait dénaturé le sens de toute la performance. Les deux amies découvrent ainsi qu’elles ont des visions trop différentes, et en Turquie, leurs routes se séparent. Peu après, Pippa accepte de monter dans la voiture de la mauvaise personne et disparaît. La performance aura duré en tout 23 jours.

“Tu gagnes si tu vis. Et Pippa est une gagnante", dit la mère de l’artiste en se remémorant avec joie le parcours de sa fille, parce qu'au fond, celle-ci aura vécu exactement selon ses convictions. Mais chacun est libre de se faire sa propre idée. Le réalisateur, de son côté, ne juge pas, et surtout, il évite tout intérêt morbide pour l’assassin de Pippa (qui purge actuellement sa peine)à, choisissant de ne lui faire aucune place. L’intention du film est de faire revivre cette histoire pour que son message reste vivant. Le pouvoir de l'art est grand et à la fin de la projection, on est tous un peu amoureux de Pippa Bacca.

Sono innamorato di Pippa Bacca a été produit par Nacne, A+E Network en coproduction avec Filmoption International, Esplorare La Metropoli et Fiumifilm. Le film sort en Italie le 5 mars, distribué par Wanted Cinema. Ses ventes internationales sont assurées par Wide House.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy