email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Belgique

1ère session 2020 éclectique pour le Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles

par 

- La Commission de Sélection des Films aide 56 nouveaux projets, soutenant des talents venus d’univers comme la musique (Baloji) ou la littérature (Thomas Gunzing et Adeline Dieudonné)

1ère session 2020 éclectique pour le Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Le musicien-réalisateur Baloji

La Ministre de la Culture vient d’annoncer les résultats de la 1ère session 2020 de la Commission de Sélection des Films du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Les auditions de cette 1ère session de l’année se sont tenues à distance, et les dépôts pour la 2e commission ont pu se faire de façon 100% numérique.

Parmi les 56 projets aidés, on relève les longs métrages de talents multidisciplinaires comme le musicien Baloji, déjà auteur de plusieurs courts métrages, dont le premier long, Augure, produit par Eve Commenge pour Anonymes Films reçoit une aide à la production. De leur côté, Thomas Gunzig et Adeline Dieudonné, figures de la littérature belge francophone, reçoivent une aide à l’écriture pour leur projet commun Le Ventre Idéal, produit par Diana Elbaum pour Beluga Tree.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Trois autres longs métrages majoritaires sont aidés en production. Berivan Binevsa contera dans La vierge à l’enfant (Playtime Films) la vengeance d’une jeune Yézidie sur l’homme qui l’a réduite en esclavage. Micha Wald (Voleurs de chevaux [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, Les Folles Aventures de Simon Konianski [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Micha Wald, réalisateur de…
fiche film
]
) revient avec L’Ile de la demoiselle (Stenola Productions), un film d’époque se déroulant au Québec au XVIe siècle, tandis qu’Olivier Ringer (Le Poulain, A pas de loup [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, Les Oiseaux de passage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
) prépare Les Gentils (Ring Prod).

On notera également le soutien accordé aux deuxièmes longs métrages attendus d’auteurs et autrices ayant marqué les esprits. Marta Bergman (Seule à mon mariage [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marta Bergman
fiche film
]
, sélectionné à l’ACID) est soutenue pour le développement de L’Enfant Bélier (Frakas Productions), une fiction librement inspirée de la mort de la petite syrienne Mawda, drame de la migration et fait divers qui a déchiré la Belgique, tandis que Matthieu Donck, auréolé du succès de la série La Trêve, livre L’été de mes 40 ans, une nouvelle comédie après Torpedo [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
sorti il y a quelques années. Après son Magritte du meilleur premier film pour Les Fleurs amères [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Olivier Meys
fiche film
]
, Olivier Meys écrit Réveille-moi, dont l’histoire se situe dans un centre pour demandeurs d’asile. On notera également l’aide à l’écriture attribué à l’auteur de moyens métrages Claude Schmitz (Braquer Poitiers [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) qui prépare quant à lui son premier long, Les Détectives.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy