email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Arménie / Lituanie / Allemagne / France / États-Unis / Bulgarie / République tchèque / Italie

Gate to Heaven de Jivan Avetisyan est prêt à sortir

par 

- Ce drame de guerre international, coproduit par huit pays, est interprété par Richard Sammel dans le rôle principal

Gate to Heaven de Jivan Avetisyan est prêt à sortir
Richard Sammel dans Gate to Heaven

Le nouveau film de Jivan Avetisyan, né à Gyumri, élevé dans le Haut-Karabakh, est un drame de guerre intitulé Gate to Heaven [+lire aussi :
critique
interview : Jivan Avetisyan
fiche film
]
, maintenant prêt à sortir. Avant de travailler sur ce projet, le réalisateur arménien a réalisé plus de 20 documentaires et courts-métrages ainsi que deux longs-métrages, Tevanik (2014) et The Last Inhabitant (2016).

Son nouveau travail, dont il a aussi écrit le scénario, tourne autour de l'histoire du journaliste allemand Robert Sternvall (joué par Richard Sammel) qui, hanté par son passé, retourne dans le Haut-Karabakh après 22 ans, au moment où la guerre du Haut-Karabagh recommence. Au cours de ses investigations, il rencontre la chanteuse d'opéra Sophia Marti (Tatiana Spivakova), la fille d'Edgar Martirosyan, un homme qu'il a abandonné et laissé en captivité en 1992. À mesure que leur amour s'épanouit, le sentiment de culpabilité de Robert l'engloutit peu à peu, et il doit affronter la vérité sur ses actions passées. Aux côtés de Sammel et Spivakova, la troupe est encore enrichie de la présence des acteurs Sos Janibekyan (dans le rôle de Michael Movsisyan, un journaliste local qui accompagne Robert dans ses recherches), Benedict Freitag (qui joue Eduard Hoffman, le chef du bureau d'édition Berlin Post, qui prépare la grande exposition photo de Robert), Nina Kronjager (Nina, la femme de Robert), Leonardas Pobedonoscevas (le ténor serbe Jean Milosh, compagnon de Sophia) et Naira Zakaryan (Thereza Poghosyan, l'agente de Robert). L'équipe technique comprend le chef opérateur Rytis Kurkulis, la compositrice Michele Josia et les chefs-décorateurs Sevakn Baghdasaryan et Jurgita Gerdvilaite.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sur ce projet, Kestutis Drazdauskas, de la société lituanienne Artbox, avait confié à Cineuropa : "Jivan Avetisyan, qui est passionné par l'histoire de l'Arménie, porte sur l'écran des histoires sur sa région natale, avec la volonté ferme de révéler la vérité derrière la guerre du Haut-Karabagh, et l'impact qu'elle a eu sur les vies des gens qui l'ont subie, dont Jivan lui-même. En dépeignant des événements réels et en les plaçant au centre d'un récit (la vie d'un journaliste allemand qui a exploité sa position pour obtenir la gloire), Jivan nous interroge sur les limites de notre propre éthique". À cela, l'acteur principal Richard Sammel a ajouté : "J'ai été honoré de jouer ce premier rôle. Pour moi, ça a été une aventure aux porportions épiques. Mon personnage se retrouve de nouveau happé dans un monde étranger d'une beauté aussi incroyable que le climat de conflit qui y règne, où les démons de la culpabilité et de l'amour reposent sans sépulture, où des solutions qui mettent votre vie en danger révèlent ce que c'est qu'être un être humain. C'est l'endroit où un homme comprend qu'il n'est pas la victime de son histoire, mais son créateur. Avec sa troupe et son équipe internationales et des producteurs venant de huit pays différents, Gate to Heaven incarne le véritable esprit de la créativité collaborative européenne".

Gate to Heaven a été produit par Fish eye Art Cultural Foundation (Arménie), Artbox Production House (Lituanie), 7 Morgen Filmproduktion (Allemagne), Glaam Media Invest (France), ARTsakh Arts and Cultural Foundation (États-Unis), Timeless Production Group (Bulgarie), The Lab – a Media Production Company (République tchèque) et Ala Bianca SRL (Italie). Le projet a également reçu le soutien du National Cinema Center of Armenia et de la Swiss South Caucasus Foundation. L'enseigne parisienne MPM Premium en assure les ventes à l'international. Le film sera projeté au Marché du Film Online le 22 et 23 juin.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Chloé Matz)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy