email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Luxembourg

Le Film Fund Luxembourg annonce les bénéficiaires de son 2e lot d’aides pour 2020

par 

- À cette occasion, l’agence nationale va épauler 21 nouveaux projets audiovisuels et investir plus de 11 millions d’euros

Le Film Fund Luxembourg annonce les bénéficiaires de son 2e lot d’aides pour 2020
La réalisatrice Laura Schroeder, dont le drame Maret a reçu 2 880 000 d’aide à la production

Le comité de sélection du Fonds cinéma du Luxembourg a annoncé les bénéficiaires de son dernier lot de financements. Le comité a évalué 57 demandes et approuvé des subventions pour épauler le développement et la production de 21 nouveaux projets. En tout, l’agence a investi 11 003 985 euros dans la confection de 12 longs-métrages de fiction, deux films d’animation, un long-métrage documentaire, deux séries TV, un documentaire transmédia, une série docufiction, une série animée et un projet en réalité virtuelle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Dans le détail, les récipiendaires des aides au développement sont : le thriller Le refuge de Cyrus Neshvad (50 000 euros, produit par Cynefilms), le film dramatique The Believers de Christophe Wagner (30 000 euros, Samsa Film), le film d'horreur Stargazer de Christian Neuman (31 000 euros, Wild Fang Films), Bachmann & Frisch de Margarethe Von Trotta (30 000 euros, Amour Fou Luxembourg), Quartet de Massoud Bakhshi (30 000 euros, Amour Fou Luxembourg), la deuxième saison de Capitani par Christophe Wagner (120 000 euros, Samsa Film), la nouvelle série comique Finding Rosa d'Adolf El Assal (60 000 euros, Wady Films) et la série docufiction 41 – Die Spaltung Der Welt de Donato Rotunno (120 000 euros, Iris Productions).

Le projet qui a obtenu le plus gros soutien à la production est le film dramatique Maret de Laura Schroeder (2 880 000 euros, produit par Red Lion en collaboration avec des partenaires allemands dont le nom n’a pas été dévoiléà. Le film suit une femme appelée Maret (jouée par Susanne Wolff) qui se rend à Lanzarote pour participer à une nouvelle étude après avoir perdu une partie de sa mémoire. Là, elle découvre qu’il se peut qu’elle ne veuille pas se souvenir de la personne qu’elle était auparavant.

Les autres titres (fictions et documentaires) dont la production a été épaulée sont : le film d'action Kawasaki d'Adil El Arbi et Bilall Fallah (1 500 000 euros, Calach Films en collaboration avec des partenaires belges), le film dramatique Mister d'Emily Atef (1 050 000, Samsa Film avec des partenaires en France, Norvège et Allemagne), le film dramatique Pan de limón de Benito Zambrano (888 000 euros, Deal Productions en cooperation avec des partenaires espagnols), le film dramatique Blanquita de Fernando Guzzoni (200 000 euros, coproduit par Tarantula Luxembourg avec des sociétés situées en France, en Pologne, au Brésil et au Chili), le drame Embodied Chorus de Danielle Davie et Mohamed Sabbah (50 000 euros, produit par Wild Fang Films avec l'Allemagne et le Liban), Sleepwalkers de Radu Jude (200 000, Paul Thiltges Distributions en collaboration avec des sociétés roumaine et croate), le documentaire transmédia A Colônia Luxemburguesa de Dominique Santana (250 000 euros, Samsa Film), le documentaire Monk, Pannonica et les jazzmen de Jacques Goldstein (270 000 euros, produit par a_Bahn avec des partenaires français) et le projet en VR Le Bal de Paris de Blanca Li (207 932 euros, Fabrique d’Images en collaboration avec la France et l'Allemagne).

Enfin, les productions animées soutenues sont le récit d'aventures Ernest et Célestine, le voyage en Charabie de Julien Chheng et Jean-Christophe Roger (1 224 633, produit par Mélusine Productions avec des partenaires français), la comédie dramatique musicale My Love Affair with Marriage de Signe Baumane (200 000, produit par Antevita Films avec des partenaires lettons et américains) et la série comique Le Fond du bocal de Julien Renault et Ghayth Chegaar (1 612 420 euros, produit par Zeilt Productions en collaboration avec la Chine et la France).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy