email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Luxembourg / Sénégal

Moussa Touré prépare son prochain long-métrage, Red Dust

par 

- Le nouveau travail du réalisateur sénégalais est produit par la société luxembourgeoise a_BAHN avec la maison sénégalaise Les Films du Crocodile

Moussa Touré prépare son prochain long-métrage, Red Dust
Le réalisateur Moussa Touré

Dans la ville de Saint-Louis au Sénégal, l'installation d'un commerçant chinois provoque des remous. Souleymane, un jeune Sénégalais employé dans le magasin, essaye de calmer la situation, qui devient de plus en plus explosive à mesure que la poussière rouge envahit le quartier, exacerbant la rancune et les accusations tacites. Voilà l'histoire que raconte le nouveau film de Moussa Touré, une comédie dramatique intitulée Red Dust, co-écrite par Stéphan Roelants, producteur et fondateur du studio d'animation Mélusine Productions. Touré a réalisé son premier film, Toubab Bi, en 1991 ; on le connaît surtout pour La Pirogue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(2012), qui a été projeté dans la section Un Certain Regard du Festival de Cannes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Sur son nouveau projet, le réalisateur sénégalais a dit : "Red Dust est le fruit de deux ans de rencontres, de réflexions et de recherches. Ma première rencontre avec ce thème a été une bagarre à laquelle j'ai assisté entre les Chinois et d'autres commerçants dans une de nos plus belles rues, à Dakar. J'ai ensuite dû attendre jusqu'à 2016 pour rencontrer Assane, un jeune Sénégalais qui vit et travaille dans un magasin chinois, et qui m'a fait rencontrer une famille chinoise pour la première fois. J'ai pu passer quelques jours avec eux et partager leur quotidien. J'ai découvert là un monde dont j'ignorais l'existence, un monde qui se réduit à un rapport consistant à prendre sans rien donner en retour".

Roelants a également ajouté : "Réussir à dénoncer une des nombreuses formes du néo-colonialisme économique, qui s'étend d'un pôle à un autre, était sans nul doute un défi, mais c'était avant tout une nécessité. Pour évoquer ce libéralisme outrageant dans ses aspects les plus symboliques, dont l'emprise que la Chine a sur l'Afrique, nous ne pouvions que choisir le prisme de la comédie dramatique. En effet, l’hypocrisie de ce système affuble ses représentants de clichés ridicules et de comportements caractéristiques. Être capable de lever un coin du voile en amenant le spectateur dans un microcosme représentatif est un exercice délicat".

Enfin, François Le Gall, producteur chez a_BAHN, a expliqué que ce nouveau film "correspond parfaitement à la philosophie d'a_BAHN, qui est de produire des projets socialement importants et de mettre l'accent sur des auteurs qui développent des récits difficiles qui ont beaucoup de valeur sur le plan artistique et se destinent à un public international".

Red Dust est produit par la société luxembourgeoise a_BAHN et la maison dakaroise Les Films du Crocodile (Sénégal), avec le soutien du Fonds cinéma du Luxembourg, l'agence audiovisuelle du pays. Il sortira en 2022.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Chloé Matz)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy