email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

VENISE 2020

Six prétendants au Lion d’Or pour les vendeurs français

par 

- Charades, FTD, Celluloid Dreams et Indie Sales sont en fer de lance à Venise où 17 autres sociétés françaises de ventes internationales comptent au moins un film en vitrine

Six prétendants au Lion d’Or pour les vendeurs français
Amants de Nicole Garcia

Ils piaffaient d’impatience depuis des mois derrière leurs écrans. La 77e Mostra de Venise (du 2 au 12 septembre), premier grand festival international à se dérouler physiquement depuis la Berlinale en février dernier, va permettre aux nombreux et toujours très dynamiques vendeurs français de fouler le sol du Lido pour enfin négocier en face-à-face (avec la distanciation physique de rigueur) et boucler des ventes autres que virtuelles.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Les atouts ne manquent pas puisque six des 18 films en lice en compétition officielle brillent sur les line-up français : deux pour Charades (Le Sorelle Macaluso [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Italienne Emma Dante et la production américaine The World to Come de la Norvégienne Mona Fastvold), deux pour Celluloid Dreams (la production italo-belge Miss Marx [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
de Susanna Nicchiarelli et Sun Children de l’Iranien Majid Majidi), Amants [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nicole Garcia
fiche film
]
de la Française Nicole Garcia (produit par Les Films Pelléas) pour FTD (France TV Distribution) et Quo Vadis, Aida ? [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Bosnienne Jasmila Zbanic pour Indie Sales (également coproducteur du film via Indie Prod). A signaler également les deux candidats au Lion d’Or aux mains de la structure allemande Films Boutique, filiale du groupe français Playtime : And Tomorrow the Entire World [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia von Heinz
fiche film
]
de l’Allemande Julia Von Heinz (coproduit par la société parisienne Haïku Films) et Dear Comrades [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du vétéran russe Andreï Konchalovsky.

En compétition, sous l’angle production, la France est également représentée par la coproduction majoritaire Laila in Haifa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de l’Israélien Amos Gitaï (pilotée par les structures parisiennes Agav Films et CDP Productions) et par deux minoritaires impliquant Les Films d’Ici (Notturno [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gianfranco Rosi
fiche film
]
de l’Italien Gianfranco Rosi et Nuevo orden [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Mexicain Michel Franco).

Parmi les vendeurs français en course pour le Lion d’Or, Charades se distingue avec un autre atout sur le Lido : Shorta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anders Ølholm et Frederik …
fiche film
]
des Danois Anders Ølholm et Frederik Louis Hviid qui fera sa première mondiale à la Settimana Internazionale della Critica.

17 autres structures françaises de ventes internationales disposent de munitions dans les différentes sélections vénitiennes. Wild Bunch misera notamment sur trois films avec hors compétition Mandibules [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Quentin Dupieux
fiche film
]
de l’iconoclaste cinéaste français Quentin Dupieux (ventes partagées avec WTFilms) et à Orizzonti la production française La troisième guerre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Giovanni Aloi
fiche film
]
de l’Italien Giovanni Aloi et Mainstream de l’Américaine Gia Coppola.

Hors compétition, mk2 Films négociera pour Lacci [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Daniele Luchetti
fiche film
]
de l’Italien Daniele Luchetti qui ouvre aujourd’hui la Mostra et Pathé International vend la production britannique The Duke [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Roger Michell. Et au rayon des documentaires, The Party Film Sales a de bons espoirs de deals avec City Hall de l’Américain Frederick Wiseman, et c’est Sophie Dulac Distribution qui gère les ventes du titre français Princesse Europe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Camille Lotteau (qui sera projeté en séance spéciale).

Dans la section compétitive Orizzonti, Alpha Violet entend bien faire de bonnes affaires avec Apples [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christos Nikou
fiche film
]
du Grec Christos Nikou, Memento Films International comptera sur La nuit des rois [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Philippe Lacôte
fiche film
]
du réalisateur franco-ivoirien Philippe Lacôte, Bac Films International sur L’homme qui a vendu sa peau [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kaouther Ben Hania
fiche film
]
de la Tunisienne Kaouther Ben Hania, Versatile sur Gaza Mon Amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
des frères palestiniens Tarzan et Arab Nasser, DreamLab Films sur Careless Crime de l’Iranien Shahram Mokri, et Arizona sur sa coproduction Yellow Cat [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Kazakh Adilkhan Yerzhanov.

Aux Giornate degli Autori seront en action Shellac qui vend et qui a coproduit Una promessa (Spaccapietre) [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gianluca et Massimiliano D…
fiche film
]
des frères italiens Gianluca et Massimiliano De Serio, Loco Films qui négocie pour The Whaler Boy [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Philipp Yuryev
fiche film
]
du Russe Philipp Yuryev, et la société parisienne Yilisoo Films pour la coproduction sino-française Mama [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Li Dongmei
fiche film
]
de Li Dongmei. A signaler aussi deux titres au line-up de Best Friend Forever, filiale belge d’Indie Sales : la coproduction franco-algérienne Cigare au miel [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kamir Aïnouz
fiche film
]
de Kamir Aïnouz qui fera l’ouverture en compétition des Giornate et Saint Narcisse du Canadien Bruce LaBruce.

Enfin, à Settimana Internazionale della Critica, Reel Suspects vend la production lituanienne The Flood Won’t Come [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marat Sargsyan
fiche film
]
de l’Arménien Marat Sargsyan et MPM Premium négocie pour Ghosts [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Turque Azra Deniz Okyay (coproduit par MPM Film), les deux sociétés complétant ainsi un très copieux contingent de vendeurs français disposant d’atouts vénitiens et prêts à profiter au maximum de leur exposition sur un Lido où la réalité de la présence physique de l’industrie cinématographique mondiale reprend (prudemment) ses droits.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy