email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIAN 2020 Séances RTVE

Critique : Sentimental

par 

- Cesc Gay adapte une de ses pièces de théâtre et confine deux couples de voisins dans un bel appartement, pour qu’ils parlent de quelque chose de plus intéressant que la pluie et le beau temps

Critique : Sentimental
Javier Cámara, Belén Cuesta, Alberto San Juan et Griselda Siciliani dans Sentimental

Le Festival de San Sebastian accueille, dans une section spéciale gala qui fait partie des Projections RTVE, un mois avant sa sortie dans les salles espagnoles, le nouveau film du réalisateur originaire de Barcelone Cesc Gay, un cinéaste qui se connecte toujours avec le public par les radiographies pertinentes qu'il propose de comportements urbains, égoïstes et si contemporains, avec lesquels il est facile de se connecter. Le film s’intitule Sentimental [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Cesc Gay
fiche film
]
. C’est une adaptation pour le grand écran de sa pièce de théâtre à succès Los vecinos de arriba (litt. Les voisins du dessus).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
LIM Internal

L’action se passe entièrement à l’intérieur de l’appartement (aussi accueillant qu'élégant) de Julio et Ana. Elle (incarné par l’actrice argentine Griselda Siciliani) prépare joyeusement l'apéritif qu’elle va offrir à leurs invités ce soir-là : le couple qui vit depuis peu dans l’appartement juste au-dessus du leur. Il (Javier Cámara) est un fervent lecteur de Houellebecq qui semble s’être baigné dans sa tendance à l'aigreur. Le plan de la soirée ne fait pas franchement plaisir à Julio et ainsi, quand sonnent à la porte Salva le pompier (Alberto San Juan) et Laura la psychologue (Belén Cuesta), ils se retrouvent face à un mariage qui ressemble presque à celui de Kramer contre Kramer…

Vous avez un voisin avec lequel vous évitez de partager l’ascenseur ? Vous espionnez la voisine quand elle sort de la douche ? Vous en avez ras-le-bol d'être réveillé en pleine nuit par toutes sortes de bruits ? Eh bien, allez voir Sentimental et riez de vos misères. Dans ce film, Guy a placé des répliques désopilantes, placé face-à-face des caractères diamétralement opposés et, une fois de plus, mis le doigt dans la plaie des mesquineries et névroses qui finissent par gâcher toute sorte de relation.

Le propos de ce film thérapeutique est qu'il n’y a rien de pire que d'être confiné en soi-même, de tourner à vide, de répéter éternellement les mêmes routines et de ne jamais vouloir changer de phase : tout cela finit par pourrir. Il vaut mieux ouvrir les fenêtres, affronter ce qui est différent et nouveau, se détendre et laisser entrer de l’air frais dans nos habitudes les plus rances. On sera ainsi de meilleure humeur et les voisins (du dessus ou d'en-dessous) ne seront pas les seuls à l’apprécier.

Sentimental a été produit par Imposible Films et Sentimentalfilm AIE. Les ventes internationales du film sont assurées par Filmax Internacional. En Espagne, il va sortir le 30 octobre, distribué par Castelao Pictures-Filmax.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy