email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Italie / Suisse

Clap de début en Sardaigne pour Dall’interno de Leonardo Di Costanzo

par 

- Le troisième long du réalisateur italien, en tournage dans une ancienne prison de Sassari, réunit pour la première fois à l’affiche Toni Servillo et Silvio Orlando

Clap de début en Sardaigne pour Dall’interno de Leonardo Di Costanzo
Leonardo Di Costanzo (au centre) sur le tournage de Dall’interno

L’ancienne prison de San Sebastiano di Sassari accueille depuis le 12 novembre le tournage du troisième long-métrage de Leonardo Di Costanzo, Dall’interno.

Ce film, écrit par Di Costanzo avec Bruno Oliviero et Valia Santella, réunit pour la première fois dans les rôles principaux Silvio Orlando et Toni Servillo, avec à leurs côtés des acteurs professionnels, comme Fabrizio Ferracane (Nastro d'argento pour Le Traître [+lire aussi :
critique
bande-annonce
Q&A : Marco Bellocchio
fiche film
]
) et Salvatore Striano (César doit mouri [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paolo et Vittorio Taviani
fiche film
]
), ainsi que des nouveaux visages, découverts par le réalisateur et formés pendant plusieurs mois d'essais et ateliers.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le synopsis diffusé par la société de production du film est très synthétique : dans une prison en cours de désaffection, des membres du personnel et quelques détenus, les derniers qui restent, attendent leur transfert. Petit à petit, les règles, écrites et non-écrites, semblent avoir de moins en moins de sens, et ce groupe d'hommes dans l'attente devient une communauté nouvelle, et fragile.

Leonardo Di Costanzo, né à Ischia mais installé à Naples, a réalisé de nombreux documentaires qui ont été primés dans les plus grands festivals internationaux avant de faire, avec tempesta, les longs-métrages de fiction L’intervallo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Leonardo Di Costanzo
fiche film
]
(un titre sélectionné à Venise en 2012, dans la section Orizzonti, qui a valu à son auteur le David de Donatello du meilleur réalisateur à son premier film), et L’intrusa [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Cannes, Quinzaine des Réalizateurs 2017). La photographie du film a été confiée à Luca Bigazzi, le montage à Carlotta Cristiani, le son à Carlotta Cristiani, les décors à Luca Servino et les costumes à Florence Emir.

Dall’interno est de nouveau produit par tempesta avec Rai Cinema, en coproduction avec Amka Film Productions (Suisse) et la RSI Radiotelevisione Svizzera / SRG SSR, avec le soutien de la Direction générale Cinéma du Ministère de la Culture italien, de l'Office fédéral de la Culture (OFC) et d'Eurimages, ainsi que de la Commission du film de Sardaigne. "Commencer un film en ces temps difficiles est aussi un petit geste, a déclaré le producteur Carlo Cresto-Dina, de la société tempesta. Nous sentons tous le besoin 'd’aller de l'avant' pour montrer, et pour nous prouver à nous-mêmes, que c’est faisable." Sur le plateau, la production a adopté le protocole européen EcoMuvi, pour une durabilité environnementale entièrement certifiée adaptée à la production audiovisuelle. Dall’interno sera distribué en Italie et à l'international par Vision Distribution.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy