email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Espagne / France

Javier Rey e Patricia López Arnaiz se lancent vers La cima

par 

- Cette aventure émotionnelle immersive et trépidante par Ibon Cormenzana va se déployer en contact direct avec la nature la plus abrupte, dangereuse et spectaculaire

Javier Rey e Patricia López Arnaiz se lancent vers La cima
L'acteur Javier Rey et l'actrice Patricia López Arnaiz

Alegría, tristeza, miedo, rabia ("joie, tristesse, peur, rage") était le titre initial du film précédent du réalisateur et producteur Ibon Cormenzana, une production hispano-française qui est finalement sortie accompagnée de deux seulement des substantifs de son titre original (Alegría, tristeza [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). Ces émotions, et bien d'autres encore, vont de nouveau avoir un rôle important dans son prochain film, La cima, actuellement en tournage, encore une fois monté comme une collaboration entre des sociétés des deux pays voisins que sont la France et l’Espagne. Cette épopée réunit deux acteurs en vogue : Patricia Lopez Arnaiz, favorite dans les listes des prix cinématographiques à venir pour son travail sur Ane [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : David Pérez Sañudo
fiche film
]
(le premier long-métrage de David Pérez Sañudo), et Javier Rey, actuellement à l’affiche dans El verano que vivimos [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
(de Carlos Sedes).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Selon le synopsis fourni par les sociétés de production, La cima suit Mateo (Rey) tandis qu'il s'attaque pour la première fois à la montagne la plus dangereuse de la planète, l’Annapurna, car il s’est lancé le défi d’arriver jusqu’à son sommet et d'accomplir ce faisant, contre toute adversité, une vieille promesse. Hélas, pendant son ascension, un accident survient qui le laisse inconscient et gravement blessé. Quelques heures plus tard, il est secouru par la courageuse et énergique Ione (Lopez Arnaiz), une alpiniste expérimentée qui, traversant elle-même un moment personnel compliqué, passe l’hiver dans un refuge, seule et loin du monde. Bien qu’elle ne comprenne pas les raisons qui ont amené l’homme jusque-là, elle va essayer de l’aider à atteindre son but. Le scénario a été composé par Nerea Castro (également réalisatrice) à partir d’un argument original du réalisateur.

Le tournage de ce quatrième long-métrage de Cormenzana comme réalisateur (en tant que producteur, on lui doit des films comme Blancanieves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pablo Berger
fiche film
]
de Pablo Berger ou Madre [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rodrigo Sorogoyen
fiche film
]
de Rodrigo Sorogoyen, pour n'en citer que deux parmi tant d'autres) a débuté le 21 décembre et va s’effectuer en six semaines entre la Catalogne, le Pays basque, l'Aragon, les Alpes et le Népal. Pour reprendre les mots du metteur en scène, en plus d’essayer d’arriver au plus grand réalisme possible dans les scènes d’escalade, ce "film épique véhiculant des valeurs aussi nécessaires que la loyauté et la camaraderie va montrer comment, malgré leurs peurs, les héros vont prendre des risques qui vont leur permettre de se dépasser et d’évoluer, pour en venir à comprendre qu'il faut vivre la vie intensément et la savourer à chaque instant. J’aimerais générer chez le spectateur cette même envie d'oser accomplir ses objectifs, sans flancher et sans perdre son optimisme, pour affronter le chemin choisi".

La cima, dont l’équipe technique comprend des professionnels comme Albert Pascual (Segundo origen [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) à la photographie, David Gallart (Quien a hierro mata [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Paco Plaza
fiche film
]
) au montage et Fernando Velazquez (Quelques minutes après minuit [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Juan Antonio Bayona
fiche film
]
) pour la composition de la bande originale, est une production des sociétés espagnoles Arcadia Motion Pictures, Aixerrota Films, LaZona et Dorothy Films AIE en coproduction avec Noodles Production (France), avec la participation d'EiTB et Televisió de Catalunya et le soutien du Gouvernement basque. Filmax va se charger et de la distribution du film en Espagne, et de ses ventes internationales.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy