email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FILMS / CRITIQUES Italie

Critique : Est - Dittatura Last Minute

par 

- Dans ce film d’Antonio Pisu, lancé aux Giornate degli Autori et à présent disponible en VàD en Italie, trois jeunes transalpins partent en vacances dans la Roumanie de Ceausescu

Critique : Est - Dittatura Last Minute
Lodo Guenzi (centre) dans Est - Dittatura Last Minute

Si la règle d'or du road movie est bel et bien de faire subir une transformation à ses personnages, qui au terme du voyage ne seront plus jamais les mêmes que quand ils sont partis, Est - Dittatura Last Minute [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Antonio Pisu
fiche film
]
est la quintessence du road movie. Ce titre qui est le deuxième long-métrage d'Antonio Pisu (Nobili bugie [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
), dévoilé aux Giornate degli Autori de la 77e Mostra de Venise et disponible dès aujourd’hui sur les principales plateformes de VàD, a pour point de départ une histoire vraie. À la veille de la chute du mur de Berlin, trois jeunes Italiens quittent leur ville tranquille, Cesena en Émilie Romagne, pour s’embarquer dans un voyage vers l’Europe de l'Est. Ces garçons en quête d’aventures, pleins d'insouciance et de superficialité, vont se heurter, une fois arrivés dans la Roumanie de Ceausescu, à la dure réalité de la dictature et d’un peuple réduit à la famine.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pago, Rice et Bibi (interprétés respectivement par Matteo Gatta, Lodo Guenzi – le chanteur du groupe Lo Stato Sociale, pour la première fois à l’écran – et Jacopo Costantini) se lancent d'abord vers la Hongrie l’esprit léger, avec dans le coffre de leur voiture un tas de marchandises attrayantes pour les pauvres peuples soviétiques (notamment des soutiens-gorge colorés et des biscuits au chocolat) qu’ils ont l'intention de revendre à la sauvette en chemin. À Budapest, ils rencontrent un homme qui a fui la Roumanie quelques mois plus tôt et leur confie une valise au contenu inconnu à porter à sa femme et sa fillette, à Bucarest. C'est le premier moment où les trois garçons sont confrontés d'un coup à la réalité de ces lieux, faite de libertés niées, de gens en fuite et de familles brisées. Que faire ? Aider cet homme désespéré, avec tous les risques que cela emporte, ou fermer les yeux et continuer leur voyage de touristes occidentaux en quête d’expériences "exotiques" sans responsabilités ?

Entre crises de nerfs, étranges rencontres et quelques faux pas, avec cette valise qui entre et sort de leur coffre, la trame d'Est se déploie au fil de la progressive prise de conscience des trois personnages et du développement en eux d’un sentiment d’empathie face à la réalité difficile qui les entoure (les longues files pour se procurer des produits de première nécessité, les restaurants qui n’ont pas de nourriture à servir, les lignes téléphoniques sous surveillance, la joie des gens devant les choses les plus simples, comme sentir l'odeur du café...), mais sans renoncer pour autant aux moments de légèreté typiques d’un voyage réunissant trois copains de vingt ans. Le scénario, bien articulé, garantit aussi un bon niveau de suspense, avec le cercle de la Securitate qui se resserre petit à petit autour des trois Italiens. La reconstitution de l’époque (la fin des années 1980) et des lieux est minutieuse, et l’insertion de vraies images d'époque tournées au cours du voyage dont le film s’inspire (celui accompli par Maurizio Paganelli, Andrea Riceputi et Enrico Boschi, raconté dans le livre Addio Ceausescu dont est tiré le scénario) ajoute à Est la valeur d'un témoignage frais et précieux.

Est - Dittatura Last Minute est disponible dès aujourd'hui 5 février à la demande sur Sky Prima fila, Amazon Prime Video, Apple TV, Infinity, Chili, Rakuten, Google Play, CG entertainment, Vativision et #iorestoinsala. Le film a été produit par la société de Paolo Rossi Pisu, Genoma Films (qui assure également sa distribution), en collaboration avec Rai Cinema et Stradedellest Produzioni.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy